Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Capitale-Nationale

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Mathieu Fecteau

Arts visuels
Sculpture mécanique

Présentation


Franck Alix

Originaire de la région de Portneuf, près de Québec, Mathieu Fecteau développe des projets fortement imprégnés de ses origines rurales. Il « patente » avec brio des sculptures mécaniques originales, impliquant généralement la participation du public : machine à crêpes de 16 pieds, machine à pop-corn géante, projecteurs photographiques et sculptures sonores. Mathieu privilégie des procédés de fabrication élémentaires et la récupération. Par leur allure et leur fonction, les pièces font référence à l’anthropologie, à la relation entre l’homme et l’objet et aux rituels. Par la sculpture, l’artiste cherche à fabriquer un patrimoine matériel en portant un regard sur la société actuelle et sur nos habitudes de consommation.

Mathieu Fecteau a poursuivi ses études à la Maison des métiers d’art de Québec, option sculpture, ainsi qu’en arts visuels à l’Université Laval. Il s’est investi dans son milieu en tant que président fondateur du Groupe Artistique Portneuvois, organisme sans but lucratif faisant la promotion des arts dans sa région, ainsi qu’en tant que membre du comité culturel de la ville de Saint-Raymond.

Il a participé à diverses expositions collectives et solos au Québec, en France et en Belgique. Son travail a été présenté au centre de diffusion MATERIA, à la galerie de L’œil de Poisson et à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval. Il participe à des événements et à des résidences, tels que La mécanique des images (France), HABITER du Groupe Artistique Portneuvois ou MatièreS à création de l’AutocArt des Arts visuels. Il a été invité à présenter sa POP-O-MATIK dans le cadre de l’ouverture du nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec et il a participé, sous la forme du duo Collectif MetM, à la Manif d’art 6 à la Galerie Tzara ainsi qu’au Festival international de musique actuelle de Victoriaville. Son travail a aussi été récompensé par divers prix et bourses. Certaines de ses productions font partie d’une collection publique : la Collection d’œuvres d’art de la région de Portneuf.

Approche et type d'activités proposées



Cyclomatik 3000 – une machine à paysages!

Le projet de Cyclomatik 3000 vise à initier les élèves aux moyens de diffusion artistique contemporains, à cheval entre le travail manuel et les nouvelles technologies. Intégrant science et art, l’atelier cherche à décomposer la photographie, un moyen d’expression omniprésent dans notre quotidien.

L’artiste invite ainsi les élèves à créer, par le dessin et le collage, une œuvre panoramique sur une bande de pellicule à diapositive. Une fois réalisé, le panorama est projeté grâce à la Cyclomatik 3000, un dispositif de projection photo « patenté » par l’artiste Mathieu Fecteau. Par ce projet, celui-ci cherche à intéresser les jeunes à de nouvelles formes de présentation artistique, dépassant le dessin ou la photo encadrée.

L’activité se déroule au minimum en deux rencontres par groupe, selon l’ampleur du projet.

Rencontre

Dans un premier temps, l’artiste se déplace dans les classes pour présenter sa démarche sculpturale, tout en initiant les jeunes au processus photographique. Les sculptures de l’artiste sont présentées en mettant l’accent sur celles portant sur la projection photo. Des exemples de bandes photographiques sont projetés avec la Cyclomatik 3000 afin d’amorcer le projet et de stimuler l’imagination des élèves.

Réalisation des cycloramas dessinés

Dans un deuxième temps, les jeunes sont invités à dessiner leur propre panorama sur bande de pellicule d’acétate. L’artiste met à la disposition des jeunes des photographies diapositives récupérées qui peuvent être découpées et intégrées à leur projet, puis rehaussées à l’aide de crayons-feutre.

Présentation des œuvres

Tour à tour, les jeunes sont invités à présenter leur projet devant les autres élèves. Cette étape permet à chacun de manipuler le Cyclomatik 3000, alors qu’il explique sommairement la symbolique de son projet.

Retour

En dernier lieu, une discussion collective vise à permettre aux jeunes de formuler les acquis liés au projet.

Ce projet est très malléable; il s’adapte aux conditions de l’école. Ainsi, le projet Cyclomatik peut être développé pour un groupe unique, pour un cycle ou pour l’ensemble de l’école. Selon la demande de l’école et l’âge du groupe visé, l’activité peut durer plus ou moins de temps.

D’un point de vue pédagogique, ce projet vise à développer chez l’élève sa créativité lors du processus d’élaboration, sa motricité fine lors de la réalisation ainsi que sa compréhension du moyen d’expression photographique (pellicule). Par l’utilisation de la sculpture, une initiation scientifique sommaire est également faite dans le domaine de l’optique.

D’un point de vue artistique, ce projet poursuit la démarche de l’artiste dans la réappropriation d’objets du quotidien.


Conditions particulières

Des frais liés aux matériaux (pellicule, diapositives et crayons-feutre) sont à prévoir pour cette activité, pour un montant de 100 $ / jour.


Pour information


Téléphone : 418-809-5613
Téléphone autre : 418-337-1747
Courriel : mathieufecteau@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page