Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Manon Lacelle

Arts de la scène
Conte, chant, tambour

Présentation


Manon Lacelle, Mi’kmaq winguejgwej, est née à Rouyn-Noranda, a grandi en Acadie et a été élevée spirituellement par les Mi’kmaq d’Elsipogtog (Nouveau-Brunswick). Elle vit depuis plusieurs années aux Îles-de-la-Madeleine. Son parcours artistique reflète les multiples racines qu’elle a fait grandir au cours d’une vie activée par l’entraide et les voyages au bout de son monde. Son sentier bien à elle est celui d’une auteure-compositrice-interprète, conteuse et illustratrice. Depuis plusieurs années, elle partage sur scène des histoires de vie tissées par la puissance des rencontres. La petite histoire, le dessin ou le chant deviennent alors une empreinte du réel qu’elle propulse dans l’imaginaire. Elle parcourt les écoles, multiplie les ateliers de création et monte sur scène afin de transmettre sa passion de l’oralité.

Pour Manon Lacelle, qu’importe le chemin parcouru, « l’important c’est de grimper à son arbre tous les matins, d’honorer ses racines et de regarder l’horizon se déployer sous nos yeux, à chaque lever de soleil ». Depuis plus de 20 ans, l’artiste touche à l’écriture dramatique, au conte, à la chanson comme à l’illustration. En 2015, ses Brins de sagesse, créés lors d’une résidence à l’école primaire Aux Iris, affirmaient son écriture du conte et de la chanson, en même temps que sa grande proximité avec les élèves participants. Reconnue dans son milieu, elle a été artiste invitée lors de la résidence-événement Le chant des pistes, en 2016, aux Îles-de-la-Madeleine.

Approche et type d'activités proposées



L’art du conte

L’atelier développe l’aptitude en création de contes, l’aisance à l’oral et la découverte de capacités à conter.

Après avoir raconté un fait vécu, une légende ou un récit, l’animatrice démontre comment façonner une histoire avec des repères simples pour suivre aisément la piste de l’écriture vivante d’un récit.

Les élèves participent à chacune des étapes, et ce, pour tous les aspects des rencontres. 

Pour les petits

La conteuse a développé un atelier où les élèves se servent de petits cailloux illustrés pour créer un conte dramatique et expressif. Ils découvrent, par la méthode des petits cailloux, les quatre étapes de la création du conte.

Initiation au conte

La conteuse propose un atelier où les élèves plongent dans le répertoire de la tradition orale pour y découvrir une légende et s’en inspirer pour créer leur propre conte. De retour en classe, les élèves écrivent un conte d’une durée de 3 à 5 minutes, en s’inspirant d’une histoire familiale, d’une situation hors de l’ordinaire ou d’un fait vécu.

L’art de raconter

Chaque élève livre son histoire de façon individuelle ou devant la classe. Il reçoit alors l’appui de l’animatrice afin de poursuivre l’écriture, tant à l’écrit qu’à l’oral.

Au préscolaire et au primaire : une période

Au secondaire : 4 rencontres de 75 minutes

 

Les trésors de l’aigle – conte illustré

Un aigle atterrit sur le toit d’une école primaire. Il visite toutes les classes et interroge les élèves sur différents éléments de leur vie. Cet atelier-résidence est divisé en 3 volets de 2 rencontres de 60 minutes par classe. À l’aide d’un cahier d’activités pour chaque volet, l’élève répond aux différentes questions.

LE CŒUR DE L’AIGLE – CHERCHE ET FABRIQUE (troisième cycle du primaire)

Activités d’enracinement. L’élève fait une recherche généalogique et dévoile quelques branches de son arbre généalogique. Qui a marqué l’histoire et de quelle manière? Il fabrique un arbre en papier dans lequel les feuilles représentent chaque personne trouvée.

LES YEUX DE L’AIGLE – OBSERVE ET DESSINE (maternelle et premier cycle du primaire)

Observation du milieu de vie (terre agricole ou forêt). Les élèves répondent aux questions du cahier d’activités et illustrent par le dessin les forces de son milieu. L’activité révèle ce qu’il valorise et ce à quoi il s’identifie.

L’ESPRIT DE L’AIGLE – ÉCOUTE ET ÉCRIT (deuxième cycle du primaire) 

Activités culturelles traditionnelles. L’élève relève les questions de son héritage culturel. Qui joue de la musique, chante, danse ou raconte? Il écrit un court conte pour en témoigner. La conteuse rassemble tous les cahiers et crée un conte illustré.

 

L’art spirituel

Peu importe ce qu’un individu crée, il y a symboliquement quelque chose en lui qui le distingue des autres. Cet atelier propose aux élèves de faire une quête personnelle tout en acquérant de nouvelles notions artistiques et spirituelles. En s’inspirant de la sagesse amérindienne, les élèves créent leur propre image totémique. L’atelier sur l’art spirituel est divisé en quatre volets : conte spirituel et introduction à la spiritualité amérindienne; recherche, réflexion et illustration; présentation de l’illustration; retour sur l’expérience.

D’abord, le conte et les enseignements servent de déclencheur pour la transmission des valeurs de la spiritualité amérindienne. La conteuse transmet les grandes lignes des enseignements des grands-pères et des éléments de puissance (exemple : animaux / plantes) pouvant les représenter et les guider. Chaque élève commence sa réflexion dans le but de se poser dans la richesse de sa propre sagesse. Il dessine, à l’intérieur d’un cercle, la « manifestation de son Essence » en un totem symbolique. En dernier lieu, il est appelé à partager sa quête et son dessein, et fait un retour sur l’apprentissage des valeurs qui peuvent influencer ses choix, ses attitudes, sa philosophie de vie et son quotidien.


Conditions particulières

Local-classe ou bibliothèque où les élèves peuvent travailler de façon isolée ou en groupe (en cercle) 

Matériel non réutilisable

Pour la confection d’objets créés par les élèves, du surplus de matériel laissé à l’école

Matériel particulier

Pour la confection d’objets créés par les élèves. Location potentielle pour illustrer la parole des enfants et confection « illustrée » des ateliers. Exemple : feuilles de dessin, crayons-feutre, outils pour artisanat


Pour information


Téléphone : 418 986-1199
Courriel : lacelle.manon@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page