Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Marie Saintonge
Diogo Ramos

Arts de la scène
Musique du monde

Présentation


Marie Saintonge

Marie Saintonge est flûtiste, mais elle est avant tout une musicienne du monde, une rassembleuse et une curieuse qui aime partager le fruit de ses découvertes. Après l’obtention d’un baccalauréat en jazz à l’Université Concordia, elle a participé à plusieurs groupes de musique du monde, et ce, dans plus de dix pays. Passionnée d’éducation, Marie a toujours mené en parallèle une carrière de compositrice, de flûtiste et de créatrice de projets sociaux avec des enfants de plusieurs pays.

Cette voyageuse croit profondément en la musique comme outil de motivation, de rassemblement et de développement cognitif et personnel. Elle y croit parce qu’elle a pu voir, durant les ateliers qu’elle a donnés, le sourire et les yeux grand ouverts des enfants montagnais du Grand Nord, des enfants défavorisés des quartiers de Los Angeles, des jeunes Antillais de Saint-Martin, des enfants des villages les plus éloignés de l’Inde avec Jeunes musiciens du Monde et, aussi chez elle, en Montérégie, où elle est suppléante en musique et en anglais depuis 2011.

Depuis ses débuts, elle a joué pour les hôtels les plus luxueux du Mexique, dans les salles de concert réputées de Los Angeles, pour la radio nationale de Tunisie, ainsi que, les pieds dans le sable, dans des restos de bord de plage au Brésil. Elle vit la musique à travers toutes ses facettes et toutes ses recettes. C’est ce qu’elle souhaite communiquer lors des ateliers.

Pour ce faire, Marie se joint à Diogo Ramos. Diogo est né à Sao Paolo au Brésil, l’un des plus importants centres de rayonnement culturel latino-américain. Sa musique est le résultat de toute une tradition de chansonniers populaires brésiliens.

Approche et type d'activités proposées



Avec la musique brésilienne, pas besoin de se ressembler pour se rassembler

À travers un voyage musical au Brésil, l’atelier proposé constitue un grand exemple de mélange des richesses culturelles. Une des raisons pour lesquelles la musique brésilienne plaît à tout le monde vient probablement du fait qu’il s’agit du mariage des musiques européennes et africaines.

Les classes des écoles du Québec sont de plus en plus multiculturelles et les jeunes ont besoin d’exemples et d’outils pour se rassembler malgré leurs différences. L’objectif est de leur montrer que c’est tout simple de se rassembler, surtout avec la musique.

Cet atelier est offert à travers plusieurs activités adaptées au niveau scolaire des élèves. Il est également possible de faire des choix dans les activités proposées en fonction de celles qui risquent davantage de plaire aux élèves ou celles qui sont le plus adaptées à leur niveau scolaire.

Chaque atelier commence par une présentation de deux pièces brésiliennes joyeuses interprétées à la flûte et à la guitare.

Activité 1 : La musique sert à se libérer

Des anecdotes historiques sont racontées au sujet des astuces que les Noirs brésiliens ont développées pour se libérer de l’esclavage à travers l’art, la musique et la danse.

Activité 2 : Jouer sans se soucier

Dans cette activité, les jeunes expérimentent des instruments de percussion, jouent en groupe et font connaissance avec quelques rythmes typiques, dont la samba et la bossa-nova. Les élèves vont également chanter une samba simple, en français et en portugais.

Activité 3 : Avec la musique, pas besoin d’être riche pour participer

Construction d’un instrument de percussion brésilienne fait avec des éléments qu’on trouve à la maison. Montrer le bérimbau, un instrument simple qui fait partie de la culture brésilienne, fabriqué à partir de ce que les esclaves trouvaient autour d’eux.

Activité 4 : La ronde brésilienne

Les élèves font un grand cercle dans lequel chacun joue d’un instrument de percussion brésilien simple ou chante. Ils sont ensuite encouragés à continuer cette tradition brésilienne de ronde (roda en portugais) pour se rassembler et s’amuser à travers la musique dans un esprit ludique.

Activité 5 : La musique, pas besoin d’être reconnue pour raconter (niveaux secondaires)

Les plus grands succès sont les musiques qui racontent des histoires très simples et très personnelles. Au préalable, des exemples sont donnés, puis les élèves sont invités à composer un quatrain qui sera joué en samba.

Activité 6 : À la découverte de la samba et du choro – Pour les élèves en option musique au secondaire

Les élèves apprennent une pièce simple du répertoire brésilien. Le rythme leur est expliqué et ils font un voyage musical qui les met au défi dans un esprit ludique.


Conditions particulières

  • Salle pouvant contenir le nombre d’élèves présents à l’atelier et un nombre suffisant de chaises pour eux.
  • Accès à une prise électrique pour brancher un mini amplificateur apporté par les artistes.

Pour information


Téléphone : 514-815-2227
Courriel : marie-saintonge@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français, anglais

Haut de page