Partager Partager Imprimer la page.  

Vue d'ensemble

Intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics

Le Québec a adopté en 1961 une mesure gouvernementale consistant à réserver environ 1 % du budget de construction d'un bâtiment ou d'aménagement d'un site public à la réalisation d'œuvres d'art précisément conçues pour ceux-ci, c'est-à-dire qui tiennent compte de l'architecture, des espaces intérieurs ou extérieurs, de la vocation des lieux et du type d'usagers.

C'est en 1981 que le Ministère (alors appelé ministère des Affaires culturelles) s'est vu confier la responsabilité de l'application de la Politique qui relevait jusque-là du ministère des Travaux publics et de l'Approvisionnement (aujourd'hui Société immobilière du Québec).

La Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics a donc passé le cap des 50 ans d'application. Le coût des quelque 3700 œuvres qui ont été réalisées depuis 1961 est évalué à près de 125 M$.

Haut de page