Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2009 : Dominique Demers et Jean-Marie Defossez à l’honneur

Québec, le 17 juin 2009 - Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2009 est attribué au Québec à l’auteure Dominique Demers pour son roman L’Élu : la grande quête de Jacob Jobin (Québec Amérique) et en Wallonie-Bruxelles à Jean-Marie Defossez pour Envol pour le paradis (Bayard Jeunesse). La lauréate et le lauréat recevront respectivement leur prix au Salon du livre de Montréal en novembre 2009 et à la Foire du livre de Bruxelles en mars 2010. Cette année, le Prix visait la catégorie « roman pour jeune public de 12 à 15 ans ».

Les récipiendaires de ce prix ont été choisis par un jury international formé d’experts des milieux de la littérature et de l’édition du Québec et de Wallonie-Bruxelles.

Du côté des romans québécois, le jury a été séduit par L’Élu : la grande quête de Jacob Jobin, un roman-miroir qui transpose au présent les contes classiques. Le jury a relevé l’habileté avec laquelle l’auteure tisse une narration où s’entremêlent le monde des contes et celui de la littérature fantastique. Usant de sa plume comme la fée de sa baguette, Dominique Demers donne vie à un héros plus vrai que nature. On suit sa quête initiatique dans un univers qui revisite avec bonheur les contes de notre enfance tout en les ancrant adroitement dans le 21e siècle, en juxtaposant habilement les codes du fantastique et les préoccupations des adolescents d'aujourd'hui. Un premier volume qui saura captiver les adolescents en les transportant à une vitesse folle à travers les 392 pages du roman qui les fera languir jusqu’à la sortie du prochain tome.

Parmi les œuvres littéraires de Wallonie-Bruxelles, le jury a été conquis par Envol pour le paradis, de Jean-Marie Defossez. Dans cette œuvre, on suit l’histoire d’Arthur en Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Âgé de 14 ans et passionné d’aviation, Arthur sera vite arraché à ses rêves d’adolescent, entraîné par la tourmente politique et incorporé de force dans un internat des Jeunesses hitlériennes. Le contexte plus « européen » de l’histoire racontée représente un intérêt supplémentaire pour les jeunes lecteurs québécois qui seront touchés par le parallélisme évident entre l’aspect d’endoctrinement du nazisme et les possibles effets d’embrigadement et de manipulation des jeunes : société « libre-service », milieux sociaux difficiles, gangs de rue. Ce livre pourrait ouvrir la voie à des débats des plus stimulants sur l’importance de l’éducation et du bon usage de la liberté.

Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse est attribué conjointement tous les deux ans à des auteurs et à des illustrateurs du Québec et de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Fruit d’une entente de coopération entre les deux gouvernements, le Prix comprend des bourses de 3 500 $ (2 600 €) aux auteurs ou aux illustrateurs et des subventions de 6 000 $ (3 900 €) à leurs éditeurs pour la promotion et la mise en marché des livres primés.

Ce prix vise à encourager le développement, la diffusion et la production de littérature de langue française destinée aux jeunes ainsi qu’à stimuler les échanges commerciaux entre le Québec et la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Pour plus d’information, on peut consulter le site : www.prix-qwb-litteraturejeunesse.org.

− 30 −

Haut de page