Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Québec accorde une aide de 870 900 $ au Collège de Lévis

Lévis, le 9 février 2007 – La députée de Lévis et ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Mme Carole Théberge, au nom de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, a annoncé hier l’attribution d’une aide de 870 900 $, en vertu du Fonds du patrimoine culturel québécois, afin de soutenir d’importants travaux de restauration au Collège de Lévis. 

Les travaux effectués seront la réfection de la toiture ainsi que la restauration des fenêtres et de la maçonnerie.  

« Situé au cœur du Vieux-Lévis, le Collège de Lévis est un témoin incontournable de l’histoire locale et régionale et constitue un ensemble architectural et historique exceptionnel, qu’il faut conserver et mettre en valeur. Nous avons justement mis en place le Fonds du patrimoine culturel québécois dans le but de sauvegarder et de promouvoir notre héritage collectif au bénéfice des générations présentes et futures », a déclaré Mme Théberge. 

Construit en 1851, le bâtiment principal du Collège de Lévis s’est enrichi de plusieurs sections au fil des ans : chapelle, résidence des prêtres, dortoirs, école apostolique et gymnase. Il fait partie d’un ensemble institutionnel plus vaste, reconnu d’intérêt patrimonial par la Ville, dont le point d’intérêt central est l’église Notre-Dame-de-la-Victoire, classée monument historique. Le Collège abrite notamment une importante collection d’œuvres d’art et d’objets ethnologiques et archivistiques amassée par les prêtres fondateurs de l’œuvre Déziel. Au delà de sa valeur patrimoniale, il présente un intérêt culturel indéniable puisqu’il abrite, outre une école secondaire privée, la bibliothèque publique Pierre-Georges-Roy ainsi que de nombreux organismes culturels locaux, dont l’Orchestre symphonique de Lévis.  

« Le Collège de Lévis marque la mémoire collective de notre région et fait la fierté des citoyens depuis plusieurs années. Je suis particulièrement heureuse que ce patrimoine soit reconnu. Je suis certaine que les travaux de restauration qui seront effectués grâce à cette subvention feront en sorte que le Collège et ses richesses culturelles demeureront accessibles à toute la population de la région », a déclaré Mme Théberge.  

Rappelons que le Fonds du patrimoine culturel québécois propose de nouvelles mesures financières afin de soutenir la restauration, la mise en valeur et la diffusion des éléments significatifs du patrimoine québécois. Lancé en septembre 2006, le Fonds est doté d’une enveloppe annuelle de 10 M$, constituée d’une partie de la taxe sur le tabac qui servait au remboursement du déficit olympique. Grâce à la création de ce fonds, le Ministère peut soutenir la restauration d’un plus grand nombre de bâtiments, dont ceux protégés par les municipalités. Avec la contribution des partenaires, il devrait générer des investissements de l’ordre de 200 M$ d’ici 2011. 

 – 30 –

Haut de page