Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Line Beauchamp en Montérégie - Investissements conjoints de 2 804 080 $ pour la restauration de l’église Trinity Church de Saint-Jean-sur-Richelieu

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 7 février 2007 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, et le député d’Iberville et adjoint parlementaire au ministre du Travail, M. Jean Rioux, annoncent le versement d’une somme de 1 402 040 $ pour la restauration de l’église Trinity Church, située à Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Les lieux de culte québécois sont des repères identitaires très forts dans les communautés, tant dans les milieux urbains que ruraux. Leur sauvegarde, pour nous mais également pour les générations à venir, ne pourra se réaliser autrement que par un effort collectif. À cet égard, je tiens à féliciter les instances municipales pour le dynamisme dont elles font preuve dans la préservation du patrimoine de leur municipalité », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

La subvention de 1 402 040 $ du ministère de la Culture et des Communications représente 50 % du coût total des travaux estimé à 2 804 080 $. Elle est accordée en vertu du programme Aide aux immobilisations et financée par le Fonds du patrimoine culturel québécois. Les travaux effectués visent notamment l’étanchéité du bâtiment. On procédera également à la réfection de la maçonnerie et au remplacement de la toiture et des fenêtres.

Rappelons que le Fonds du patrimoine culturel québécois propose de nouvelles mesures financières afin de soutenir la restauration, la mise en valeur et la diffusion des éléments significatifs du patrimoine québécois. Lancé en septembre dernier, ce fonds est doté d’une enveloppe annuelle de 10 M$. Il est constitué d’une partie de la taxe sur le tabac qui servait au remboursement du déficit olympique. Grâce à la souplesse de ses critères d’admissibilité, le Fonds permet notamment de restaurer un plus grand nombre de bâtiments, dont ceux protégés par les municipalités. Avec la contribution des partenaires, il devrait générer des investissements de l’ordre de 200 M$ d’ici 5 ans.

« Je suis heureux de pouvoir dire à la population des secteurs d’Iberville et de Saint-Athanase, mission accomplie! Le sauvetage du site de Trinity Church a demandé tout près de 10 ans d’efforts, la mobilisation des forces vives du milieu et beaucoup de ténacité pour en arriver à un jour comme aujourd’hui. Je suis fier de pouvoir compter sur madame la ministre de la Culture et des Communications, une femme de cœur, qui a compris la valeur de ce dernier ensemble manoir-église-presbytère du genre au Québec. Je suis fier de pouvoir dire que seul notre gouvernement a pu sauver cet ensemble patrimonial unique au Québec », d’ajouter le député Jean Rioux.

Construite en 1841, l’église Trinity Church est la seule église anglicane d’Iberville. Le site sur lequel elle est située comprend le presbytère Epiphany House et un cimetière. Ce site est d’ailleurs reconnu d’intérêt patrimonial par la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis 1993. Il est prévu que le bâtiment à vocation culturelle sera ouvert au public une fois les travaux terminés. Mentionnons que la Municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté, en juin dernier, sa première politique culturelle.

Depuis 2003, plus de 23 M$ ont été attribués en subventions pour la culture et les communications dans la région de la Montérégie, ce qui a permis d’apporter une aide au fonctionnement à de nombreux organismes culturels et de soutenir d’importantes réalisations. Soulignons notamment l’aide financière supplémentaire accordée à Exporail, la signature d’ententes de développement culturel avec les MRC de Brome-Missisquoi et de Roussillon ainsi qu’avec la Ville de Chambly, de même que la conclusion d’ententes en patrimoine avec la Ville de Laprairie et celle de Vaudreuil-Dorion et avec la MRC du Haut-Saint-Laurent. Par ailleurs, des investissements en immobilisation de plus de 10 M$ auront permis la concrétisation de projets majeurs tels que l’agrandissement du Théâtre des Deux Rives, à Saint-Jean-sur-Richelieu, la construction de la salle de spectacle Juliette-Lassonde, à Saint-Hyacinthe, et celle des bibliothèques de Sainte-Julie, Bromont, Mercier et du secteur Saint-Luc à Saint-Jean-sur-Richelieu.

– 30 –

Haut de page