Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Premier partenariat public-privé culturel

Lancement de l’appel de qualification pour la construction
de la nouvelle salle de concert à Montréal

Montréal, le 15 décembre 2006 – La présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration gouvernementale, Mme Monique Jérôme-Forget, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, ont annoncé le lancement de l’appel de qualification en vue de la sélection des partenaires privés potentiels pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien de la nouvelle salle de concert de Montréal, principalement vouée à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). Le député de Westmount-Saint-Louis, M. Jacques Chagnon, était également présent.

« Nous lançons aujourd'hui l'appel de qualification auprès d'entreprises nationales et internationales. Il s'agit d'une première étape importante pour la sélection d'un partenaire privé. Cet appel permettra de retenir un nombre limité de candidats en fonction de critères rigoureux liés à leur capacité de réaliser le projet en tenant compte des exigences gouvernementales; ils seront par la suite invités à répondre à l’appel de propositions », a déclaré Mme Monique Jérôme-Forget.

« Nous franchissons une étape primordiale dans l’édification de la nouvelle salle, car c’est d’elle que dépend le succès du tout premier partenariat public-privé culturel administré par le gouvernement du Québec. Je tiens à le rappeler, ce projet constitue la réponse tout indiquée au fait que l’OSM doit avoir accès à une salle de calibre international qui convienne à une formation de son envergure et de sa renommée », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

Rappelons que la nouvelle salle sera construite sur l’esplanade de la Place des Arts. D’une superficie de 15 000 mètres carrés, elle comprendra 1 900 sièges et un plateau pouvant accueillir jusqu’à 200 choristes et 120 musiciens. Elle répondra en tous points aux normes internationales en matière de salle de concert, tant du point de vue de l’acoustique que de l’aménagement du plateau et de la salle.

Un maximum de trois candidats seront retenus à la suite de l'appel de qualification. Ces derniers poursuivront ensuite le processus en répondant à un appel de propositions, prévu en juin 2007. L'entente de partenariat sera conclue avec le candidat qui aura présenté la proposition la plus avantageuse pour le gouvernement et pour la collectivité.

La démarche, réalisée en collaboration avec Partenariats public-privé Québec, est conçue de façon à en assurer la transparence et l'équité, ainsi qu'à garantir une saine concurrence entre les candidats. Elle sera par ailleurs suivie par un vérificateur de processus mandaté par Partenariats public-privé Québec. L'information, les directives et les documents nécessaires pour répondre à l'appel de qualification pour la construction de la salle de concert de Montréal sont disponibles dans le site Internet https://www.seao.ca/index.aspx.

Bureau de projet

Pour assurer la direction du bureau de projet, le ministère de la Culture et des Communications a retenu les services de M. Jean Roy, un spécialiste de la gestion de l’immobilier qui a mené à terme de nombreux grands projets dont celui de la Grande Bibliothèque du Québec. Longtemps associé à l’Université du Québec à Montréal, il a notamment été responsable de la planification, de la gestion et de la livraison de l’École de design, du centre pour étudiant et du Centre Pierre-Péladeau.

« L’intégrité, la rigueur et le haut professionnalisme de M. Roy constituent une garantie supplémentaire du succès de notre démarche, basée sur la compétence et la prudence », a conclu Mme Line Beauchamp.

Finalement, pour mieux refléter la réalité de ce projet, du temps et de l’énergie qui y sont consacrés et du travail effectué quotidiennement pour mener à terme ce chantier, les ministres ont rendu public le nom attribué au projet de construction qui accompagnera dorénavant les communications officielles, soit l’Adresse symphonique.

– 30 –

Haut de page