Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le gouvernement du Québec donne son accord de principe à la rénovation du Théâtre Belcourt

Baie-du-Febvre, le 17 mars 2009 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a donné aujourd’hui son accord de principe de 2,4 M$ aux Amis du Théâtre Belcourt pour rénover cette salle de spectacle située à Baie-du-Febvre. L’annonce a été faite en présence du maire de la municipalité, M. Claude Biron, du préfet de la MRC de Nicolet-Yamaska, M. Raymond Bilodeau et du président du conseil d’administration du Théâtre Belcourt, M. Michel Gagnon.

« Je tiens à souligner la vigueur du partenariat dans ce projet. La détermination et l’engagement de la Municipalité, de la MRC, de la CRÉ, du diffuseur et des gens du milieu sont très stimulants et représentatifs de la vitalité culturelle de la région. Le public de Baie-du-Febvre et des environs profitera d’une salle de spectacles plus fonctionnelle et plus accueillante », a déclaré la ministre Christine St-Pierre.

Cet accord de principe permettra au diffuseur de compléter la planification de la deuxième phase du projet. Les prochaines étapes serviront à réaliser les études préalables au programme de construction afin de définir plus précisément le coût du projet évalué à 2,7 M$.

L’engagement financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, équivalant à 90 % du coût total du projet, est octroyé en vertu du Plan québécois des infrastructures Des fondations pour réussir – volet culturel dans le cadre de son programme Aide aux immobilisations. Le Plan québécois des infrastructures a été rendu public en octobre 2007. Il entraînera des investissements de 1 182 000 000 $ d’ici la fin de l’année 2012. Avec la participation des partenaires, ce Plan devrait générer des investissements globaux évalués à plus de 2 milliards de dollars. Grâce à ces nouvelles sommes, le Ministère peut accueillir un plus grand nombre de projets dans le cadre de ses programmes courants et contribuer plus particulièrement au rayonnement des villes et des régions partout au Québec, comme en témoigne l’investissement annoncé aujourd’hui.

– 30 –

Haut de page