Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Un projet de plus de 1,3 million de dollars

La ministre Christine St-Pierre donne son accord de principe à la relocalisation de la bibliothèque de Sainte-Marie

Sainte-Marie, le 7 juillet 2008 - La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a annoncé aujourd’hui, au cours d’une conférence de presse, qu’elle réservait une somme de 696 300 $ pour la relocalisation de la bibliothèque de Sainte-Marie. Cet événement s’est déroulé en présence du maire, M. Harold Guay.

« Le développement du réseau de bibliothèques publiques est pour moi une priorité. Chaque fois que nous participons à la construction, à l’aménagement ou à la modernisation d’une bibliothèque, nous investissons dans la fierté et le dynamisme d’une communauté. Une bibliothèque de qualité joue un rôle primordial auprès de ses citoyens et de ses citoyennes ainsi que dans le développement culturel d’une ville », a déclaré la ministre Christine St-Pierre.

« L’annonce d’aujourd’hui permettra de doter la région d’une infrastructure adaptée aux besoins locaux. Une bibliothèque est un lieu culturel important; grâce à elle, l’ensemble des membres d’une famille peut s’enrichir par l’apprentissage et le divertissement. Cet investissement du gouvernement est important pour appuyer les partenaires locaux dans le développement de la région », a indiqué le ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, M. Laurent Lessard.

Située dans le centre récréatif depuis 1986, la bibliothèque est facile d’accès, mais le manque d’espace nuit à sa fréquentation. L’accord de principe annoncé aujourd’hui permettra à la Ville de Sainte-Marie de poursuivre les démarches nécessaires à l’élaboration de ce projet évalué à 1 392 700 $. Si les études sont concluantes, la bibliothèque pourrait être relocalisée dans un édifice datant du début du 20e siècle. L’intervention permettrait de plus que doubler sa superficie, puisqu’elle passerait de 379 à 831 mètres carrés. On pourra notamment améliorer les services de prêt de livres et offrir davantage d’activités d’animation en plus de mettre à la disposition des usagers des espaces plus conviviaux réservés à la consultation et à la lecture.

La subvention du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, qui serait versée dans le cadre de son programme Aide aux immobilisations, représenterait 50 % du coût total des travaux. L’autre partie du financement serait assumée par la Ville de Sainte-Marie.

- 30 -

Haut de page