Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Coup d’envoi de Québec horizon culture

Un carrefour où l’effervescence du monde des affaires se conjuguera avec le bouillonnement culturel et la vitalité de la relève à Québec

Québec, le 30 avril 2008 - La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et le maire de Québec, M. Régis Labeaume, en présence du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Philippe Couillard, et de M. Robert Lepage, ont donné aujourd’hui le coup d’envoi de Québec horizon culture.

Pour l’occasion, ils étaient accompagnés des présidents du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, M. Philippe Sauvageau, de la Chambre de commerce de Québec, M. Daniel A. Denis, et de la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale, M. Henri Cloutier, ainsi que de la présidente du Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale, Mme Stéphanie Borgia.

« C’est avec enthousiasme que nous annonçons la création de Québec horizon culture, événement majeur pour la Capitale-Nationale, proposé par le milieu de la culture et par les gens d’affaires, auxquels sont fiers de s’associer la relève et les différents paliers de gouvernement, afin d’assurer le développement durable de la culture, ici à Québec », ont déclaré Mme St-Pierre et M. Labeaume. « Aujourd’hui, nous donnons le coup d’envoi des travaux de réflexion et de consultation qui convergeront vers un grand carrefour en février 2009 d’où émergeront idées et propositions de la part des partenaires », ont-ils précisé.

La ministre s’est dite également très heureuse de pouvoir compter sur une personnalité de l’envergure de Robert Lepage pour agir à titre de président d’honneur de Québec horizon culture : « Qui, mieux que Robert Lepage, peut insuffler à ce mouvement enclenché par le milieu une aura inspirante pour propulser Québec encore plus loin, au sommet des capitales culturelles modernes, créatives et prospères, et la doter d’une signature forte, unique et rassembleuse », s’est-elle réjouie.

« En cette année du 400e anniversaire de Québec, nos artistes et nos créateurs seront plus que jamais sous les feux de la rampe et contribueront à faire rayonner Québec à titre de capitale culturelle. Le moment ne pouvait donc être mieux choisi pour amorcer la démarche que nous annonçons aujourd’hui, car elle fera en sorte non seulement d’assurer un essor durable de la culture dans la région, mais également que cet essor se traduise en retombées concrètes pour nos artistes » a mentionné M. Couillard.

Deux comités de travail se mettent en branle

Québec horizon culture est né du souhait exprimé par les milieux d’affaires et culturel afin de dynamiser la région de la Capitale-Nationale. Pour y arriver, il a été convenu de miser sur le rôle moteur de la culture, de tabler sur des enjeux prioritaires et de partager une vision commune des différentes forces qui façonnent Québec. D’ici la tenue du grand carrefour de février 2009, les partenaires annoncent la formation d’un comité d’orientation sous la présidence de M. Robert Lepage et formé des leaders des trois paliers de gouvernement, de la Chambre de commerce, du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, de la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale ainsi que du Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale pour parvenir à dégager un plan d’action structurant pour l’avenir. De plus, un comité d’organisation se met également à l’œuvre pour assurer le suivi des travaux.

La culture : un enjeu de 2,2 milliards de dollars dans la région de la Capitale-Nationale

L’impact économique de la culture dans la grande région de la Capitale-Nationale se mesure par des activités culturelles représentant 2,2 milliards de dollars de dépenses directes, 5 % du produit intérieur brut et 31 000 emplois. En outre, un diagnostic culturel établi en 2006-2007 par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, en collaboration avec le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches et la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale, après consultation d’une centaine de représentants du milieu, statuait sur un enjeu fondamental, soit d’assurer un développement durable de la culture dans la Capitale-Nationale.


- 30 -

Haut de page