Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Incendie au Manège militaire de Québec

Le Centre de conservation du Québec a apporté son soutien pour la sauvegarde et la conservation des biens mobiliers

Québec, le 8 avril 2008 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, rappelle qu’à la suite de l’incendie survenu au Manège militaire de Québec, le Centre de conservation du Québec (CCQ) a été associé à la sauvegarde et à la stabilisation des artefacts du Musée des Voltigeurs, situé à l’intérieur du Manège militaire. Les experts du CCQ continuent d’ailleurs à être consultés afin de s’assurer que des mesures adéquates sont prises au regard de la conservation de ces artefacts.

« Situé au cœur d’un secteur névralgique de la ville de Québec, le Manège militaire occupe une place importante pour les résidents de cette ville. Il rappelle notamment le passé militaire de Québec, ville fortifiée. Je suis fière du soutien apporté par les employés du Centre de conservation du Québec et je réitère mon offre afin que le savoir-faire du Centre soit mis à contribution pour préserver les biens mobiliers du Musée des Voltigeurs », a déclaré la ministre Christine St-Pierre.

Cinq employés du Centre de conservation du Québec, dont quatre restauratrices, ont en effet participé, dès dimanche, aux premières opérations de sauvetage des documents d’archives, des drapeaux et des sculptures du Musée. Les restauratrices ont alors évalué rapidement l’état des œuvres et déterminé les interventions nécessaires à leur sauvegarde.

Des décisions ont notamment été prises rapidement en vue de congeler des documents d’archives et des conseils ont été donnés pour assurer le séchage d’autres documents. Il est à noter que les restauratrices du Centre de conservation du Québec étaient les seules restauratrices sur place pour offrir cette expertise spécialisée.

Rappelons que le CCQ a développé, à la suite de la crise du verglas et du déluge du Saguenay, une expertise dans les cas de sinistres. Il jouit d’une réputation d’excellence qui dépasse largement les frontières du Québec, non seulement en matière de conservation et de restauration, mais également en matière d’expertise-conseil dans les situations d’urgence, dont les sinistres. Il continue de maintenir à jour ses connaissances auprès des instances les plus avancées dans ce domaine.

- 30 -

Haut de page