Partager Partager Imprimer la page.   Agrandir la taille du texte.Réduire la taille du texte.

Communiqués

Les ministres Maka Kotto et Véronique Hivon annoncent un investissement de 10 M$ pour le Musée d'art de Joliette

Photo prise lors de l'annonce du 24 janvier 2013.De gauche à droite :
Nicolas Marceau, député de Rousseau et ministre des Finances et de l'Économie,
Annie Gauthier, directrice générale et conservatrice en chef du Musée d'art de Joliette,
Jean-François Bergeron, premier vice-président du conseil d'administration du Musée d'art de Joliette,
Véronique Hivon, députée de Joliette, ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable de la région de Lanaudière,
Maka Kotto, ministre de la Culture et des Communications,
René Laurin, maire de la Ville de Joliette,
André Hénault, préfet de la MRC et maire de la municipalité de Saint-Charles-Borromée,
Alain Larue, maire de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, et
Gaétan Morin, président à la Conférence régionale des élus de Lanaudière.
Photo : Mathieu Grenier.

Joliette, le 24 janvier 2013 – Le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, et la députée de Joliette, ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Véronique Hivon, ont annoncé aujourd'hui un investissement de 10 M$ pour la mise en valeur du Musée d'art de Joliette. Le premier vice-président du conseil d'administration du Musée, M. Jean-François Bergeron, ainsi que la directrice générale et conservatrice en chef, Mme Annie Gauthier, participaient à cette conférence de presse.

« Le plus important musée de Lanaudière pourra procéder aux rénovations qui lui permettront de préserver son imposante collection d'œuvres d'art. Le Musée d'art de Joliette sera ainsi en mesure de desservir les visiteurs de façon optimale et de poursuivre sa mission de mise en valeur des arts visuels. Je remercie les élus de la région, les membres du conseil d'administration, le personnel et tous les bénévoles qui ont contribué grandement à la concrétisation du projet », a déclaré le ministre Kotto.

« Le Musée d'art de Joliette est devenu au fil du temps un véritable joyau qu'il nous faut préserver avec vigueur, pour le « bonheur culturel » tant des gens de Joliette et de Lanaudière que des Québécois en général. Les travaux de réaménagement qui seront effectués assureront la pérennité de l'œuvre architecturale patrimoniale du père Wilfrid Corbeil, fondateur du Musée, et la sauvegarde de cette importante institution léguée par les Clercs de Saint-Viateur », a souligné la ministre Hivon.

Les travaux de mise aux normes offrent au Musée la garantie de conserver sa certification de catégorie A de la Commission canadienne d'examen des exportations de biens culturels. Cette désignation lui confère plusieurs avantages, dont celui d'emprunter des œuvres provenant d'institutions nationales et internationales. La rénovation de l'édifice prévoit le remplacement des systèmes de climatisation et de chauffage, devenu essentiel pour maintenir les normes muséales canadiennes de température et d'humidité requises pour la conservation des œuvres.

Le Musée d'art de Joliette, la Ville de Joliette, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies et la Conférence régionale des élus de Lanaudière participent au financement du projet pour un montant de 1 755 000 $.

Le Musée d'art de Joliette

La valeur de la collection du Musée est inestimable. Les Clercs de Saint-Viateur ont récemment fait don de 175 œuvres, qui représentent à elles seules quelque 4 M$. La collection muséale complète est composée de plus de 8 000 œuvres à partir desquelles sont conçues les expositions permanentes et temporaires ainsi que de nombreuses activités pédagogiques et culturelles du Musée. Constituée à partir des années 1940, la collection est réputée pour la qualité du panorama qu'elle offre de l'art canadien et québécois des XIXe et XXe siècles, pour l'importance de son volet d'art sacré d'origine européenne et québécoise et pour son corpus d'art contemporain.

Le Musée d'art de Joliette est soutenu au fonctionnement par le ministère de la Culture et des Communications.

– 30 –

Haut de page