Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Bien d’intérêt patrimonial dans Lanaudière

La ministre Nathalie Roy procède au classement de l’ancien monastère des Moniales-Dominicaines-de-Berthierville en tant que bien patrimonial

Québec, le 9 janvier 2020. – À la suite de son intervention pour empêcher la démolition de l’ancien monastère des Moniales-Dominicaines-de-Berthierville, la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce le classement du monastère et de son site en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel

Le régime d’ordonnance délivré par la ministre en avril 2019 a permis d’évaluer le bâtiment et le lieu, puis d’établir que ce bien patrimonial situé dans la municipalité de Berthierville présente un intérêt en raison de ses valeurs historique, architecturale, technologique et paysagère. 

Le monastère des Moniales dominicaines est le premier établissement fondé par cette communauté au Québec et au Canada. Érigé à partir de 1933 selon les plans de l’architecte Joseph-Albert LaRue, ce monastère est un ensemble de style néoroman d’esprit beaux-arts. Construit en quatre phases échelonnées sur plus de trente ans, il présente toutefois une grande homogénéité. Il témoigne de l’architecture des bâtiments des ordres mendiants qui est caractérisée par une règle de simplicité et de pauvreté. Il constitue un des rares monastères de religieuses contemplatives subsistants et construits au XXe siècle hors des grands centres urbains. 

Tout propriétaire d’un bâtiment classé doit respecter les obligations qui lui incombent en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. L’avis de classement oblige par ailleurs le propriétaire à demander l’autorisation de la ministre avant d’effectuer certaines interventions sur les bâtiments et le terrain. En outre, le propriétaire bénéficie dorénavant d’un accompagnement du Ministère et d’une aide financière pouvant atteindre 40 % du coût des travaux de restauration.

Citation  

« Ce monastère est un bien patrimonial dont l’authenticité a été préservée de manière remarquable et il fait partie de l’histoire de Berthierville. Grâce à l’avis de classement, il demeurera partie intégrante du paysage de cette région. Les gestes que nous posons à l’égard de notre patrimoine commun témoignent de la valeur que nous accordons aux joyaux qui font notre fierté culturelle. » 

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications 

Puisque le dossier est présentement judiciarisé, aucun autre commentaire ne sera émis.

Lien connexe  

Répertoire du patrimoine culturel du Québec : 

Haut de page