Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Bonification de l’Entente sur le développement culturel de Montréal pour  la réalisation d’activités et de projets culturels destinés  aux autochtones et aux personnes aînées

Montréal, le 4 septembre 2019. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, annoncent aujourd’hui une bonification de l’Entente sur le développement culturel de Montréal 2018-2021 de 1 720 000 $, soit 860 000 $ de chacun des 2 partenaires.

Le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal accordent une place importante aux cultures autochtones et octroient un montant additionnel de 1 000 000 $ pour la réalisation d’activités et de projets culturels autochtones.

L’histoire et les cultures autochtones seront mises en valeur notamment dans des parcours culturels et le design urbain. Les sommes permettront également de soutenir les artistes autochtones et d’appuyer leur développement. Une attention particulière sera aussi prêtée à la promotion des langues autochtones.

Pour les personnes aînées, le montant supplémentaire est de 720 000 $. Cette somme permettra le financement d’un plus grand nombre de projets dans les programmes de médiation culturelle et de pratique artistique amateur déjà existants dans l’Entente ou encore de projets en bibliothèque qui joindront les aînés.

Citations :

« Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal partagent cette volonté d’améliorer la qualité de vie des citoyens par l’accès à une culture de proximité. Il est important de soutenir des projets qui touchent tous les Montréalais, et ce, partout dans la métropole. Je suis ravie de cette bonification qui fera vivre dans l’espace public des initiatives pour valoriser entre autres la force et la profondeur des cultures autochtones et qui permettra davantage d’activités destinées aux personnes aînées. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Grâce à la bonification de l’Entente, la Ville pourra concrétiser un engagement pris en amorçant le développement de sa Stratégie de réconciliation. Nous pourrons soutenir des projets tangibles pour inscrire la présence autochtone passée, présente et future dans l’espace public de Montréal, à l‘image du projet d’aménagement qui se déroule présentement sur la rue Peel.  Je me réjouis aussi de voir notre offre culturelle aux personnes aînées s’enrichir. L’accès à la culture pour toutes et tous, dans tous les quartiers, est une valeur qui nous est chère. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Faits saillants :

  • L’Entente sur le développement culturel de Montréal était dotée, avant cette annonce, d’un budget triennal de 153 M$.
  • Elle s’articule autour de 4 grands axes : le patrimoine; les quartiers culturels et l’expérience culturelle citoyenne; le numérique; et l’entrepreneuriat culturel.
  • La première entente culturelle entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal a été entérinée en 1979. Pas moins de 17 ententes ont été conclues depuis entre les 2 partenaires; elles ont toutes été mises en œuvre dans un même esprit de collaboration et de concertation.

Haut de page