Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le ministère de la Culture et des Communications dévoile les institutions muséales officiellement agréées

Québec, le 10 mai 2019 – À la suite d’une analyse rigoureuse effectuée par des experts en muséologie, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) annonce aujourd’hui l’agrément de 149 institutions muséales réparties dans toutes les régions du Québec.

Cette attestation de qualité confirme que l’institution muséale qui le possède est d’intérêt public et garantit à la population l’accès à des lieux culturels qui respectent des standards en matière de gouvernance et de gestion des différentes fonctions muséales. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle démontrant la vitalité du réseau muséal québécois qui offre des thématiques riches et variées à toute la population.

L’agrément, décerné par le MCC, au nom du gouvernement du Québec, assure l’application et le respect de normes reconnues à l’échelle internationale en matière de pratiques muséologiques ainsi que de protection et de mise en valeur du patrimoine par les institutions muséales concernées. À cet effet, le MCC détient une expertise éprouvée et joue un rôle de leader dans le domaine de la muséologie au sein du gouvernement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a coordonné au cours des derniers mois, en étroite collaboration avec la Société des musées du Québec (SMQ), l’élaboration de cet important processus couvrant l’ensemble des secteurs (arts, patrimoine et sciences).

Grâce à cette attestation gouvernementale, les institutions muséales agréées deviennent admissibles à certains programmes d’aide financière du MCC et d’autres partenaires gouvernementaux. Ainsi, bien que le MCC soit le principal acteur ministériel responsable du secteur de la muséologie, plusieurs ministères et organismes sont interpellés par les institutions muséales qui œuvrent notamment dans les secteurs de l’environnement et de la science.

Faits saillants :

  • L’agrément représente une réforme du processus de reconnaissance instaurée en 2001 dans le cadre de la Politique muséale.
  • Le processus d’agrément est accessible à l’ensemble des institutions muséales qui remplissent les critères d’admissibilité.
  • Pour obtenir l’agrément, les institutions muséales doivent répondre majoritairement aux exigences en matière de gouvernance, de gestion des ressources financières, humaines et physiques, de services aux différentes clientèles, de gestion et de conservation des collections, de diffusion et d’éducation.
  • Le processus d’agrément a été élaboré en concertation avec la Table interministérielle des affaires muséales et la SMQ.
  • De novembre 2018 à février 2019, 191 demandes ont été déposées et analysées par 3 comités sectoriels composés d’experts en muséologie provenant de l’extérieur de la fonction publique.
  • L’agrément est valable pour une période de 5 ans, après laquelle l’institution muséale agréée devra déposer une demande de renouvellement.
  • Les institutions muséales qui ne sont pas agréées ou qui n’ont pas présenté de demande en 2018 pourront déposer une nouvelle demande à l’hiver 2020, puisque le processus d’agrément sera relancé périodiquement.
  • Les musées nationaux (le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée de la civilisation et le Musée national des beaux-arts du Québec) et le Musée des beaux-arts de Montréal relèvent, par leur loi constitutive, de la ministre de la Culture et des Communications. Ils sont par conséquent automatiquement agréés.

Liens connexes :

Haut de page