Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Montréal, le 5 novembre 2018. – C’est aujourd’hui que le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a remis le prix Rapsat-Lelièvre à son récipiendaire 2018, Témé Tan, auteur-compositeur-interprète de Wallonie-Bruxelles, à l’occasion du festival Coup de cœur francophone.

Témé Tan s’est vu octroyer une bourse de 5 000 $ de la part du ministère des Relations internationales et de la Francophonie. De plus, une aide financière de 10 000 $ du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été accordée à sa maison de production, Titan/PIAS Group, pour faire la promotion et la mise en marché de son disque au Québec.

L’univers mélodieux et personnel de cet artiste belge aux racines congolaises a charmé les membres du jury international, spécialistes du domaine de la musique. Ils ont relevé le caractère moderne de sa musique métissée aux influences africaines, sa grande virtuosité sur le plan vocal, ainsi que la qualité de ses textes et de son album en général.

Témé Tan se produira en spectacle au festival Coup de cœur francophone, ce samedi 10 novembre, au Ausgang plaza, en compagnie de Pierre Kwenders et de Poirier migration soundsystem.

Citations

« Avec la remise de ce prix Rapsat-Lelièvre 2018, c’est toute la Wallonie qui entonne avec fierté des chansons telle que Bonheur du jeune artiste Témé Tan. Je tiens à féliciter Témé Tan et à remercier tous les partenaires qui permettent d’offrir une visibilité à ce talentueux chanteur qui mérite d’être connu dans toute la Francophonie. »

Benoit Rutten, délégué général de Wallonie-Bruxelles à Québec

« Chaque année, la remise du prix Rapsat-Lelièvre est un grand moment dans l’agenda culturel du Québec, de Wallonie-Bruxelles et de la Francophonie. En reconnaissant ainsi l'œuvre de Témé Tan, nous mettons en lumière le fabuleux talent d’un jeune artiste qui incarne tout ce que les cultures de langue française ont de meilleur à offrir dans le monde. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française

« Reconnaître le talent musical tout en faisant la promotion de la langue française, quelle belle occasion qu’offre le prix Rapsat-Lelièvre! Je suis fière que mon ministère souligne les virtuoses comme Témé Tan et encourage leur promotion afin de faire valoir les artistes francophones d’ici et d’ailleurs. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants

  • Créé en 1984, le prix Rapsat-Lelièvre est le fruit d’une entente de coopération entre le gouvernement du Québec et celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Il vise à encourager le rayonnement de la langue française, à stimuler la production et la diffusion de disques de chansons francophones et à favoriser les échanges entre le Québec et la Belgique francophone.
  • Le prix est administré et financé conjointement par le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. 
  • Parmi les derniers lauréats, notons les auteures-compositrices-interprètes du Québec, Klô Pelgag (2017) et Salomé Leclerc (2015); et les artistes de Wallonie Bruxelles, Témé Tan (2018), Dalton Télégramme (2016) et Saule (2014). 

Liens connexes

– 30 –

Prix Rapsat-Lelièvre 2018 Témé Tan Auteur-compositeur-interprète de Wallonie-Bruxelles à découvrir!

Haut de page