Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le ministre Luc Fortin annonce son intention d’investir 15 M$ sur 10 ans pour soutenir le patrimoine à caractère religieux de la ville de Québec

Québec, le 8 août 2017. – Le gouvernement du Québec a l’intention d’investir 15 M$ sur une période de dix ans pour soutenir le patrimoine à caractère religieux de la ville de Québec. Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, en a fait l’annonce aujourd’hui à l’église Saint-Charles de Limoilou, en compagnie du député de Jean-Lesage, M. André Drolet, et de la vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire, Mme Julie Lemieux.

Le ministre Fortin confirme l’ajout d’un montant de 1,5 M$ à l’Entente de développement culturel à compter de 2018-2019, et ce, afin de soutenir des projets de restauration du patrimoine religieux. L’intention du gouvernement est de maintenir cet investissement pour les dix prochaines années, à chaque fois par l’entremise du renouvellement des ententes de développement culturel.

Cette annonce fait suite à l’engagement pris par le maire de Québec, M. Régis Labeaume, le 20 septembre dernier, de verser 15 M$ sur dix ans pour la mise en valeur du patrimoine religieux de Québec. Le gouvernement du Québec consacre ainsi une somme égale à celle engagée par la ville de Québec pour la même période.

Huit églises de la région sont concernées : la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, l’église Saint-Jean-Baptiste, la cathédrale anglicane Holy Trinity, l’église Saint-Charles-Borromée (Charlesbourg), l’église de la Nativité (Beauport), l’église Saint-Roch, l’église Saint-Sauveur et l’église Saint-Charles de Limoilou.

De plus, le ministre profite de l’occasion pour annoncer qu’une somme de 1 M$ sera ajoutée à la présente entente de développement culturel pour la restauration du patrimoine bâti. Elle pourra servir à des travaux de restauration à effectuer à l’intérieur des sites patrimoniaux déclarés du Vieux-Québec, de Beauport, de Charlesbourg et de Sillery.

Citations

« La préservation du patrimoine est une responsabilité partagée entre le ministère et les autorités locales. J’accueille avec ouverture les initiatives comme celle du maire Labeaume, et c’est pour cette raison que nous nous engageons à investir 15 M$ sur dix ans pour soutenir le patrimoine à caractère religieux de la ville de Québec. Les biens patrimoniaux sont les témoins de notre histoire et ils méritent d’être préservés au bénéfice des générations futures. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Une communauté mobilisée pour la préservation d’un lieu patrimonial, historique et religieux, voilà ce que m’inspire l’église Saint-Charles de Limoilou. L’annonce d’aujourd’hui sera grandement utile pour assurer la pérennité de ce lieu si cher aux citoyennes et citoyens de Limoilou. »

André Drolet, député de Jean-Lesage

« Une fois de plus, notre gouvernement montre sa volonté de protéger l’héritage culturel de Québec. Les sommes consenties permettront de restaurer plusieurs éléments remarquables de la région de la Capitale-Nationale, et j’en suis très heureux. »

François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« La Ville de Québec et le gouvernement du Québec ajoutent chacun 1 M$ au programme Maître d’œuvre, qui offre aux propriétaires un soutien financier pour la rénovation de bâtiments situés dans les sites patrimoniaux déclarés. Avec cet investissement supplémentaire, les subventions passent de 1,2 M$ à 3,2 M$. Plusieurs citoyens de Québec pourront en profiter. »

Régis Labeaume, maire de Québec

« Dans la Vision du patrimoine 2027, nous avons annoncé des investissements importants pour préserver et mettre en valeur le patrimoine de Québec. Voilà que d’autres montants sont ajoutés en matière de patrimoine religieux. Cet héritage est exceptionnel : il est constitué d’une soixantaine d’églises et d’une soixantaine d’ensembles conventuels. Ces bâtiments ponctuent le paysage urbain de Québec et lui donnent une âme particulière. »

Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire

– 30 –

15 M$ sur 10 ans pour soutenir le patrimoine à caractère religieux de la Ville de Québec #PatrimoineQc

Haut de page