Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Hélène David annonce la désignation du fléché comme élément du patrimoine immatériel du Québec

Québec, le 12 février 2016. – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, est heureuse d’annoncer la désignation du fléché, un savoir-faire ancestral à la fois complexe et unique, en tant qu’élément du patrimoine immatériel. Ce geste symbolique est posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Le fléché est une technique de tissage aux doigts qui relève du domaine de l’artisanat traditionnel et des métiers d’art. Cette forme complexe de tressage permet la création de motifs à flèches sans laisser paraître la trame. Le fléché est généralement exécuté dans le but de produire une longue ceinture à franges. Il permet aussi la confection d’autres objets utilitaires, ornementaux ou artistiques. De nos jours, flécher est devenu une pratique expressive, un art qui s’enseigne toujours de maître à apprenti.

« Cette désignation contribuera à faire connaître et à mettre en valeur une pratique culturelle traditionnelle du Québec. Le statut que je lui attribue aujourd’hui témoigne de ma reconnaissance envers plusieurs générations de flécherandes et de flécherands. Ces femmes et ces hommes, par leur passion, leur travail patient et leur sens du partage, ont contribué à perpétuer une tradition séculaire au Québec », a fait savoir la ministre David.

L’information sur le fléché et sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

Des outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec
Des outils de diffusion s’ajoutent au RPCQ pour permettre aux personnes intéressées de découvrir toute la richesse et la diversité du patrimoine culturel québécois. Une partie du contenu du registre est en effet disponible sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous la forme d’expositions virtuelles qui peuvent être visitées.

– 30 –

Haut de page