Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Hélène David émet un avis d’intention de classement pour le pont de Des Rivières

Notre-Dame-de-Stanbridge, le 6 novembre 2014. – En vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, émet un avis d’intention de classement pour le pont de Des Rivières situé dans la municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge.

« La valeur patrimoniale de ce pont repose sur son ancienneté, sur la technologie utilisée pour sa construction et sur sa rareté. Il s’agit en effet de l’unique pont de type Howe qui subsiste sur la vingtaine de structures de ce type qui ont été construites au Québec. La protection de cette richesse architecturale, qui témoigne d’un pan de notre histoire, est donc incontournable », a déclaré Mme David.

L’avis d’intention de classement vise à protéger le pont couvert de Des Rivières qui relie la municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge au hameau de Mystic. Construit en 1884 pour le transport routier, la structure possède un parement de planches de bois et est coiffée d’une toiture de tôle. Sa construction, réalisée à partir d’un brevet de l’Américain William Howe, est caractérisée par l’intégration du bois et du fer dans la triangulation. Toujours utilisé, le pont est en très bon état puisqu’il a déjà fait l’objet de travaux de restauration en 1998. Son classement est proposé par l’association Héritage Stanbridgeois et appuyé par plusieurs municipalités et acteurs du secteur.

L’information sur le pont de Des Rivières et sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

Des outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec

Des outils de diffusion s’ajoutent au RPCQ pour permettre aux personnes intéressées de découvrir toute la richesse et la diversité du patrimoine culturel québécois. Une partie du contenu du registre est en effet disponible sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous la forme d’expositions virtuelles qui peuvent être visitées.

– 30 –

Haut de page