Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Maison Redpath : Maka Kotto rend sa décision

Québec, le 28 février 2014 – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, annonce que les analyses effectuées par le Ministère ont démontré que la maison Redpath ne présente pas un intérêt patrimonial national justifiant son classement.

« J'ai suspendu les travaux de démolition de la maison Redpath pour prendre une décision éclairée dans un esprit de protection du patrimoine québécois. Je suis conscient de la charge symbolique de ce bâtiment pour plusieurs et j'espère que le propriétaire saura inclure des rappels historiques sur le site ou dans la nouvelle construction afin d'en préserver la mémoire », a fait savoir Maka Kotto.

Rappelons que, après avoir pris l'avis du Conseil du patrimoine culturel du Québec, le ministre a rendu rapidement, le 17 février dernier, une ordonnance, en vertu de l'article 76 de la Loi sur le patrimoine culturel, visant à suspendre les travaux de démolition de la maison Redpath. Cette ordonnance a permis au ministère de la Culture et des Communications d'analyser les valeurs patrimoniale et architecturale du bâtiment.

Il ressort de cette étude approfondie que la conservation de la maison Redpath ne peut être justifiée par son intérêt historique, car elle n'est pas directement associée à John Redpath, en dépit de ce qui a été souvent rapporté. John Redpath est un important homme d'affaires du XIXe siècle, qui est associé à l'aménagement du canal de Lachine et à la fondation de la première raffinerie de sucre au Québec. De plus, d'autres exemples beaucoup mieux conservés et protégés témoignent, à Montréal, de l'œuvre de l'architecte Andrew Thomas Taylor. On y retrouve aussi de beaux témoins des maisons bourgeoises de la seconde moitié du XIXe siècle ou encore du style néo-Queen Anne. Enfin, la maison Redpath, qui constitue la partie subsistante d'un ensemble de maisons jumelées, possède un très faible état d'intégrité.

Le ministre Kotto déplore que des actions n'ont pas été prises alors que la Maison Redpath était en meilleur état. Cette ordonnance démontre la pertinence de la nouvelle disposition de la Loi sur le patrimoine culturel et la capacité de mobilisation du Ministère pour la protection du patrimoine culturel québécois.

La décision du ministre est basée sur le rapport produit par le Ministère disponible à l'adresse suivante : http://www.mcc.gouv.qc.ca.

– 30 –

Haut de page