Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Prix de reconnaissance Essor

Dévoilement des noms des lauréats nationaux

Québec, le 31 janvier 2014. – La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, et le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, félicitent chaleureusement les établissements scolaires lauréats des prix nationaux de reconnaissance Essor pour l'année 2012-2013, qui ont été dévoilés aujourd'hui à l'Assemblée nationale.

« Félicitations à toutes les écoles gagnantes, elles ont fait une brillante démonstration du potentiel créatif qui se déploie dans les écoles du Québec! Je tiens également à féliciter les enseignantes et les enseignants qui rendent possibles ces projets inspirants. En initiant leurs élèves aux arts et à la culture, ils leur permettent d'élargir leur vision du monde, de découvrir le plaisir d'agir et de créer, de s'enraciner dans leur propre culture et de s'ouvrir à celle des autres. Voilà un geste d'une grande portée, qui favorise le plein épanouissement des jeunes et accroit leur motivation scolaire », a déclaré Marie Malavoy.

« Stimuler la créativité, permettre à nos jeunes de voyager dans leur imagination, d'ouvrir des portes, d'oser. Nos écoles proposent des projets extraordinaires pour permettre à leurs élèves de découvrir leur potentiel ou simplement d'élargir leurs horizons. Merci à tous les participants et bravo aux lauréates et aux lauréats des Prix Essor », a ajouté Maka Kotto.

Les prix nationaux de reconnaissance Essor 2012-2013

Au cours de cet événement, neuf prix, d'une valeur totale de 35 000 $, ont été remis parmi les 21 écoles gagnantes d'un prix régional de reconnaissance Essor l'automne dernier. Les noms des écoles gagnantes et la description de leurs projets respectifs figurent en annexe. Le Grand prix national, constitué d'une bourse de 10 000 $ offerte par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et BMO Groupe financier, est également accompagné du trophée Essor.

Les Prix de reconnaissance Essor sont organisés par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications. Ils s'inscrivent dans le cadre du Protocole d'entente interministériel Culture-Éducation, renouvelé à l'automne 2013, qui vise à promouvoir et à soutenir l'intégration de la culture à l'école. Ils soulignent chaque année le travail et la passion des pédagogues et des responsables scolaires qui assistent les jeunes dans leur découverte des disciplines artistiques et dans la réalisation de projets novateurs et imaginatifs, en collaboration avec les ressources culturelles du milieu.

Ces prix peuvent compter sur l'appui de nombreux partenaires et commanditaires : BMO Groupe financier, l'organisme Culture pour tous, Télé-Québec, l'Association québécoise des comités culturels scolaires et les associations d'enseignantes et d'enseignants du domaine des arts, soit l'Association québécoise des enseignants de la danse à l'école (AQEDÉ), l'Association québécoise des éducatrices et éducateurs spécialisés en arts plastiques (AQÉSAP), l'Association Théâtre Éducation du Québec (ATEQ) et la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ).

Lancement du Mois de la culture à l'école

La remise nationale des Prix de reconnaissance Essor marque le début du Mois de la culture à l'école. L'événement, qui se tient cette année sous le thème « Québec riche de culture », représente un moment privilégié pour célébrer la culture dans tous les domaines de l'apprentissage et réaliser avec les élèves des projets culturels originaux et novateurs.

Une école accueille un artiste : début des projets-pilotes

Les ministres ont profité de la remise nationale des Prix de reconnaissance Essor pour annoncer les projets-pilotes du nouveau volet du programme La culture à l'école, « Une école accueille un artiste », prévus au Protocole d'entente interministériel Culture-Éducation.

D'une durée de six à douze semaines, ces projets se dérouleront d'ici la fin de l'année scolaire dans les régions de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches, de l'Estrie, de Montréal et du Nord-du-Québec. Issus de domaines aussi variés que la littérature, le multimédia, les arts de la scène et les arts visuels, les artistes ou les organismes culturels vivront une expérience de création en milieu scolaire. Les élèves auront pour leur part l'occasion de voir à l'œuvre une démarche artistique originale et de s'y inscrire. L'implantation progressive du volet se fera dès l'automne 2014.

– 30 –

Annexe – Description des projets gagnants

Grand prix national Essor

Le Grand prix national Essor a été attribué à l'école secondaire Charles-Gravel, Pavillon Le Passage, de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, pour son projet Exposition de l'école-musée/centre d'artistes : Vers demain. Ce prix, offert conjointement par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et BMO Groupe financier, consiste en une bourse de 10 000 $. À ce montant s'ajoute le prestigieux trophée Essor.

Cette année, les 135 élèves du collectif de création Vers demain ont travaillé à la transformation de leur école en une école-musée/centre d'artistes. Pour ce faire, ils se sont questionnés tout au long de l'année sur la valeur et sur la place qu'ont les métiers manuels et artistiques dans notre organisation sociale, et ce, en mettant à profit des méthodes artistiques et créatives. Ils ont élaboré leur propre philosophie découlant de leurs croyances et de leurs convictions. Enfin, avec la participation et la collaboration de nombreuses personnes-ressources des milieux artistique et culturel, les élèves ont créé un collectif d'arts visuels, une troupe de gumboot et un groupe de musique de créatio

Prix Partenariat

L'école du Coteau, de la Commission scolaire des Affluents, a remporté le prix Partenariat pour son projet Labyrinthe sonore qui a demandé la collaboration de partenaires tel que le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Benjamin Moore et Omer DeSerres. Ce prix, offert conjointement par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications, consiste en une bourse de 5 000 $.

Le Labyrinthe sonore emprunte la forme d'un parcours où 15 cabinets de curiosités, crées par les élèves, représentent leur univers. Chacun à leur façon, les jeunes ont entrepris un travail identitaire en s'inspirant d'une œuvre d'art. Ce faisant, ils ont exploré leur intériorité et se sont questionnés sur la vie. L'accompagnement sonore, créé par des élèves de musique, est diffusé en continu lors de l'exposition. Ce projet interdisciplinaire a vu le jour grâce à la collaboration de l'ensemble des intervenants et des élèves de l'école, et à la participation du milieu culturel. Le MBAM a été le principal partenaire culturel du projet, allant même jusqu'à exposer l'œuvre finale en ses murs.

Prix Développement pédagogique

L'école Curé-Antoine-Labelle, de la Commission scolaire de Laval, a remporté le prix Développement pédagogique pour son projet L'image de soi sur les réseaux sociaux. Ce prix, offert par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, consiste en une bourse de 3 500 $.

Ce projet théâtral rassembleur a été présenté à l'ensemble des classes de 2e cycle de la commission scolaire. Tous les élèves de la 4e secondaire ont été conviés à assister à une pièce de théâtre portant sur l'image de soi sur les réseaux sociaux. Des outils d'information et de sensibilisation préparaient les jeunes à cette réflexion. Des ateliers ont également été proposés aux membres du personnel de toutes les écoles participantes. Ce projet, réalisé en collaboration avec le Service de police de Laval et différentes personnes-ressources du milieu culturel, a suscité autant de réflexions que de fierté.

Prix Culture

L'école Guy-Drummond, de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, a remporté le prix Culture pour son projet CorresponDanses. Ce prix, offert par le ministère de la Culture et des Communications, consiste en une bourse de 3 500 $.

L'école Guy-Drummond a participé à l'événement Québec Danse 2013, organisé pour la Journée internationale de la danse, qui a été instaurée en 1982 à l'initiative du Conseil international de la danse de l'UNESCO. En vue de cet événement, des élèves de 4e année ont créé une courte séquence qu'ils ont ensuite filmée et fait parvenir à une compagnie de danse professionnelle. Les membres de cette troupe se sont alors approprié la chorégraphie des jeunes afin de l'interpréter à leur manière, comme une sorte de réponse. Des élèves de l'éducation préscolaire, du primaire, du secondaire et du collégial ont également participé au projet.

Prix Culture pour tous

Le prix Culture pour tous a été décerné à l'école aux Quatre-Vents, de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, pour son projet CHEVAUX DE VENT. Ce prix, offert par l'organisme Culture pour tous, consiste en une bourse de 5 000 $.

Chevaux de vent est le nom que l'on donne aux drapeaux de prière tibétains. Ce sont de petits morceaux de tissu de couleur sur lesquels sont imprimés un cheval et un court texte, et qui sont accrochés sur une corde. Le vent qui souffle caresse au passage les formules sacrées imprimées, les disperse dans l'espace et les transmet ainsi aux dieux. Suivant le même principe, plus de 1 400 enfants provenant de 5 écoles ont conçu leur propre étendard, sous la supervision d'une artiste professionnelle. Les fanions ont ensuite été accrochés sur une corde entre les arbres du Jardin Daniel A. Séguin de Saint-Hyacinthe. Les vœux de bonheur des enfants inscrits sur de petites fiches plastifiées ont permis aux visiteurs d'en faire la lecture lors de leur passage au jardin tout au long de l'été.

Prix Isabelle-Aubin

L'école Mitchell-Montcalm, de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, a remporté le prix Isabelle-Aubin pour son projet Comédie musicale Olympe 2.0. Ce prix, offert par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, consiste en une bourse de 2 500 $.

Le projet Olympe 2.0, axé sur la production d'une comédie musicale, a fait appel aux talents, à la créativité et au travail soutenu de 125 élèves inscrits en concentration musique, volet piano et cordes. Ce spectacle à grand déploiement, entièrement créé par les élèves, leur a permis de s'impliquer à différentes étapes du projet, telles que l'écriture du scénario, le choix musical, la création musicale, la production de décors et de costumes, les maquillages, le jeu scénique, la danse et, bien sûr, l'interprétation tant instrumentale que vocale. L'expérience s'est terminée par cinq représentations.

Prix Développement durable BMO Groupe Financier

Le prix Développement durable BMO a été décerné à l'école Saint-Joseph, de la Commission scolaire des Navigateurs, pour son projet Vis'eau, Vis'écoleau!. Ce prix, offert par BMO Groupe financier, consiste en une bourse de 2 000 $.

Pourquoi devons-nous protéger l'eau? Pour répondre à cette question, une cinquantaine d'élèves ont participé tout au long de l'année à un éventail de projets multidisciplinaires qui se sont soldés par une exposition de l'ensemble des travaux. Les jeunes, en plus de faire des recherches sur l'eau tantôt en classe, tantôt à l'extérieur, ont animé des discussions, mené un sondage, préparé des diagrammes sur les habitudes de consommation de leur famille et créé de nombreuses réalisations en arts plastiques avec la collaboration d'une artiste. Les élèves ont dû travailler en étroit partenariat. Ils ont découvert que pour viser haut, viser écolo, il fallait poser des gestes concrets et faire appel aux forces de chacun.

Prix Éducation artistique

Le prix Éducation artistique a été attribué à l'école La Source, de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda, pour son projet Une école à mon image. Ce prix, offert par l'Association québécoise des enseignants de la danse à l'école (AQEDÉ), l'Association québécoise des éducatrices et éducateurs spécialisés en arts plastiques (AQÉSAP), l'Association Théâtre Éducation du Québec (ATEQ), la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ) et l'Association québécoise des comités culturels scolaires (AQCCS), consiste en une bourse de 2 000 $.

À l'occasion d'un aménagement important de la cour d'école, la direction de l'école a offert aux élèves d'arts plastiques l'occasion de montrer leur talent en créant une œuvre collective et permanente qui serait installée à l'extérieur. Sur le thème de « l'arbre expressif », prétexte à une représentation symbolique de soi, et à partir de divers matériaux récupérés, chaque élève inscrit a été invité à réaliser une œuvre unique, figurative ou abstraite, sous forme de bas-relief sur béton léger ou plaque d'aluminium. Les œuvres ont été regroupées par la suite et installées à l'extérieur, sur le mur d'entrée de l'école, formant ainsi une immense murale.

Prix Télé-Québec

L'école Notre-Dame, de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, a remporté le prix Télé-Québec pour son projet Des belles activités pour l'été. Ce prix, offert par Télé-Québec, consiste en une bourse de 1 500 $ et une œuvre d'art.

Que faire durant les vacances? Pour donner des idées aux jeunes, les élèves de 1re année ont élaboré le projet Des belles activités pour l'été, au cours duquel ils ont créé un dépliant d'information qui portait sur les différentes activités culturelles, récréatives et sportives offertes dans leur région et qui a été distribué par la poste dans le quartier. Ils ont ainsi produit des capsules d'information associant à différents endroits une courte description de ce qu'on peut y faire. Le texte était accompagné d'un dessin médiatique représentant l'activité, où l'on trouvait également de petits personnages donnant un conseil de sécurité ou une règle à suivre. Ces messages étaient inscrits dans des bulles, comme dans une bande dessinée. 

Haut de page