Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le gouvernement du Québec annonce un soutien pour la bibliothèque Anne-Hébert

Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, le 23 janvier 2014 – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, annonce un accord de principe d'un montant de 839 800 $, pour la relocalisation de la bibliothèque Anne-Hébert, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

« Gardiennes du savoir et outils majeur de diffusion et de démocratisation de la culture, les bibliothèques sont des établissements de grande importance pour l'ensemble de la population. Enfants et adultes peuvent y découvrir des sources de divertissement et d'enrichissement. Il importe d'encourager leur fréquentation auprès des jeunes et des moins jeunes et de veiller à ce que les services offerts soient les meilleurs possibles », déclare le ministre Maka Kotto.

Ce projet permettra la création d'un important foyer culturel sur le territoire, car la bibliothèque desservira à la fois les citoyennes et les citoyens de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, de Lac-Sergent et de Lac-Saint-Joseph et les élèves de la nouvelle école à laquelle elle sera accolée. Bénéficiant d'une plus grande superficie, l'établissement pourra mieux répondre aux besoins croissants de ses clientèles. Pour ce faire, la Ville compte notamment y augmenter et diversifier les activités d'animation, en plus de bonifier les collections.

Le coût total du projet est estimé à 1 696 000 $ et se répartit entre le Ministère (839 800 $), la Ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier (726 400 $), la Ville de Lac-Sergent (52 600 $), la Ville de Lac-Saint-Joseph (27 200 $) et la Commission scolaire de la Capitale (50 000 $).

Plan québécois des infrastructures 2013-2023
La contribution du Ministère provient du programme Aide aux immobilisations et s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année.

– 30 –

Haut de page