Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Prix de reconnaissance Essor
Région de Montréal

Les écoles Guy-Drummond et Lanaudière remportent un prix régional

Montréal, le 13 novembre 2013. - La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, et le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, félicitent chaleureusement les écoles gagnantes des Prix de reconnaissance Essor 2012-2013 pour la région de Montréal. Il s’agit de l’école primaire Guy‑Drummond, pour son projet CorresponDanses, et de l’école primaire Lanaudière, pour son projet La Terre, notre grand jardin.

« J’adresse mes plus sincères félicitations aux écoles récompensées par un prix Essor. Ce prix permet de révéler non seulement le talent de dizaines de jeunes, mais également l’engagement et la créativité de leurs enseignantes et enseignants, des professionnels totalement investis dans leur tâche. En initiant leurs élèves aux arts et à la culture, ils leur ouvrent une fenêtre sur le monde, alimentant du même coup leur goût d’apprendre », a déclaré la ministre Malavoy.

« L’école est un excellent point de confluence pour éveiller les jeunes à la culture. L’expérience indique que la culture stimule la créativité, ouvre l’esprit et offre une autre approche pour approfondir les connaissances acquises en classe. Il importe ainsi de multiplier les rencontres entre les élèves, les artistes, les écrivains et les organismes culturels. Je salue tous ceux et celles qui se sont engagés dans ces projets grandement porteurs », a fait savoir le ministre Kotto.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée aujourd’hui en présence de nombreux intervenants et intervenantes des milieux scolaire et culturel de la région. Les jeunes présents ont eu la chance d’assister à un atelier de podorythmie animé par la chorégraphe et interprète Maïgwenn Desbois, inscrite au Répertoire de ressources culture-éducation. Cette rencontre aura notamment permis aux jeunes de se familiariser avec une technique de percussion utilisée dans la musique traditionnelle québécoise et de découvrir tous les sons qu’il est possible de faire en tapant du pied.

Le projet CorresponDanses de l’école Guy-Drummond

L’école Guy-Drummond a participé à l’événement Québec Danse 2013, organisé pour la Journée internationale de la danse, qui a été instaurée en 1982 à l’initiative du Conseil international de la danse de l’UNESCO. En vue de cet événement, des élèves de 4e année ont créé une courte séquence qu’ils ont ensuite filmée et fait parvenir à une compagnie de danse professionnelle. Les membres de cette troupe se sont alors approprié la chorégraphie des jeunes afin de l’interpréter à leur manière, comme une sorte de réponse. Des élèves de l’éducation préscolaire, du primaire, du secondaire et du collégial ont également participé au projet.

Le projet La Terre, notre grand jardin de l’école Lanaudière

La Terre, notre grand jardin est un projet artistique multidisciplinaire qui a été réalisé en rapport avec le thème annuel de l’école : Planèt’Arts. La finalité du projet, le spectacle, a mis en lumière toutes les activités proposées à l’ensemble des élèves de l’école en vue du développement des trois compétences disciplinaires (Interpréter, Créer et Apprécier) en art dramatique, en arts plastiques, en danse et en musique. Ce spectacle décrivait de façon poétique l’évolution d’un jardin au fil des saisons ainsi que les enjeux environnementaux. Les savoirs et leur transmission faisaient aussi partie des thèmes abordés. Ce projet a donné à tous l’occasion de prendre conscience de l’importance de la protection de l’environnement et de la force du partenariat entre artistes, familles et école.

Comme les autres récipiendaires des prix régionaux qui seront remis aux quatre coins du Québec au cours de l’automne, les écoles Guy-Drummond et Lanaudière reçoivent une bourse de 2000 $, accordée conjointement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications. Chaque école gagnante d’un prix régional devient également finaliste pour l’un des prix nationaux qui seront remis en février prochain.

Rappelons que les Prix de reconnaissance Essor soulignent chaque année le travail et la passion des pédagogues et des responsables scolaires qui assistent les jeunes dans leur découverte des disciplines artistiques et dans la réalisation de projets novateurs et imaginatifs, en étroite collaboration avec les ressources culturelles du milieu.

- 30 -

Haut de page