Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le ministre Maka Kotto accueille le rapport sur l'avenir du réseau muséal québécois

Québec, le 5 novembre 2013 – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, accueille avec satisfaction le rapport déposé aujourd'hui par le Groupe de travail sur l'avenir du réseau muséal, présidé par l'ex-recteur de l'Université du Québec à Montréal, Claude Corbo.

« Je tiens à remercier sincèrement M. Corbo pour la rigueur de son travail. Prenant appui sur son remarquable parcours professionnel, il était la personne tout indiquée pour assumer un tel mandat. Je désire également souligner l'apport considérable de ses deux collaborateurs d'expérience, Marie Lavigne et Laurier Lacroix, ainsi que de tous les acteurs ayant contribué à la réflexion, notamment les membres de la table d'experts », a fait savoir le ministre Kotto.

C'est en mai dernier que le ministre a mis en place le Groupe de travail sur l'avenir du réseau muséal québécois. Il avait comme mandat de consulter les acteurs nationaux et régionaux concernés par l'avenir du réseau muséal et de formuler des recommandations sur lesquelles le ministère de la Culture et des Communications pourrait s'appuyer pour maximiser la portée de ses interventions futures.

Avec plus de 13,4 millions de visiteurs en 2012, les quelque 450 institutions muséales du Québec jouent un rôle fondamental dans le développement durable des communautés, la structuration et l'identité des régions et leur vie culturelle propre. Puisque le groupe de travail a maintenant remis le fruit de ses consultations, de ses réflexions et de ses recommandations, le ministre analysera avec intérêt ce document des plus importants pour la viabilité d'un réseau d'établissements dont les québécois sont très fiers.

« L'avenir des institutions muséales constitue une priorité pour mon ministère, et j'entends donner suite rapidement aux recommandations du groupe de travail. Je confie d'ailleurs dès aujourd'hui un mandat spécifique à la sous-ministre à la Culture et aux Communications, Rachel Laperrière, soit analyser le rapport et ses recommandations afin de me déposer un plan d'action que je présenterai au Conseil des ministres à brève échéance », a assuré le ministre Kotto.

S'appuyant sur les 127 mémoires déposés par des institutions muséales et des organismes issus d'autres secteurs et sur les 8 journées de consultations tenues dans 6 villes du Québec, au cours desquelles ont eu lieu 68 audiences, le groupe de travail a rédigé avec adresse et doigté un rapport dont les ancrages sont sans aucun doute représentatifs des besoins du milieu. Il est possible de constater en un coup d'œil toute la rigueur avec laquelle les membres du groupe de travail se sont appliqués, et les 61 recommandations démontrent une analyse étoffée de la situation. Plusieurs des propositions du groupe de travail viendront redessiner le milieu muséal québécois.

Le rapport du groupe de travail est disponible sur le site Web du ministère de la Culture et des Communications : www.mcc.gouv.qc.ca.

– 30 –

Haut de page