Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le gouvernement du Québec appuie Coup de cœur francophone

Montréal, le 1er octobre 2013. – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste, Alexandre Cloutier, sont heureux d’annoncer une aide financière de plus de 100 000 $ du gouvernement du Québec au 27e Coup de cœur francophone, qui se tiendra à Montréal, du 7 au 17 novembre prochains.

D’une année à l’autre, le festival Coup de cœur francophone et sa tournée créent une incroyable effervescence à Montréal et dans des dizaines de villes canadiennes. Avec ses 350 artistes et musiciens québécois, canadiens et internationaux qui se produisent sur les scènes montréalaises, puis en tournée, c’est une véritable vague de chansons francophones qui déferle, pour le plus grand bonheur d’un public toujours et encore conquis, après 26 ans.

« Le Québec est reconnu comme une pépinière de talents de tous genres. La qualité et la diversité de nos artisans en chanson impressionnent les publics les plus critiques du monde entier. Coup de cœur francophone l’a bien compris et mise sur cette créativité pour nourrir nos esprits. Il est même devenu un modèle inspirant quant au développement d’alliances entre les diffuseurs du Québec et d’ailleurs », a déclaré le ministre Kotto.

« Je suis particulièrement sensible aux initiatives qui créent des ponts entre les francophones, par-delà leur éloignement géographique. Coup de cœur francophone relève ce défi avec brio par sa tournée dans 45 villes, à l’extérieur du Québec. C’est un modèle original de partenariat qui fait vibrer le fait français au Québec ainsi que dans les provinces et territoires », a souligné le ministre Cloutier.

L’aide financière gouvernementale provient du Programme d’aide à la diffusion en variétés de la Société de développement des entreprises culturelles, pour une somme de 75 000 $, et du Programme d’appui à la francophonie canadienne du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes, pour un montant de 32 000 $.

− 30 –

Haut de page