Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Réglementation du prix de vente du livre

Le ministre Kotto  n'attendra pas cinq ans pour passer à l'action

Québec, le 24 septembre 2013À l'issue de la séance de travail faisant suite aux audiences de la commission parlementaire portant sur la pertinence et les impacts de réglementer le prix de vente au public des livres neufs imprimés et numériques, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, s'engage à proposer des mesures aux 12 000 Québécoises et Québécois travaillant dans cette industrie dans des délais raisonnables.

« La situation des librairies indépendantes est préoccupante et j'y suis très sensible. Le Parti Québécois s'était engagé à tenir une commission parlementaire sur cette question. Je suis très fier d'avoir respecté cet engagement à l'intérieur de la première année de notre mandat », a déclaré le ministre.

Au terme de la commission parlementaire, le ministre Kotto dresse six principaux constats :

  • la mobilisation sans précédent des acteurs du milieu du livre qui, d'une seule voix, ont porté un message clair : sauver la librairie agréée indépendante;
  • la Loi du livre a été saluée, ici comme à l'international et elle demeure un précieux héritage tant en matière de diversité de l'offre que d'accessibilité au livre. Ces acquis doivent sans conteste être protégés et consolidés;
  • les intervenants du milieu du livre ont été proactifs à l'égard des différents bouleversements liés à la fois au développement rapide des technologies numériques, au comportement des consommateurs et à la concurrence;
  • le soutien gouvernemental a servi le milieu du livre et contribué à son essor et à son rayonnement;
  • certaines initiatives de réglementation du prix des livres, mises de l'avant à l'étranger sont structurantes mais se sont révélées insuffisantes;
  • le Québec doit se préoccuper des compétences en littératie de sa population.

« Je suis satisfait de constater le travail accompli au cours des dernières semaines. Cet exercice démocratique a permis de mieux cerner les tenants et les aboutissants d'une réglementation du prix de vente des livres neufs, tout en ouvrant plus largement la réflexion sur les habitudes de lecture et de consommation des Québécoises et des Québécois, la création et la culture. J'apporterai des solutions concrètes et viables afin de maintenir un réseau de librairies indépendantes sur tout le territoire du Québec et ça ne me prendra pas cinq ans pour le faire », a conclu M. Kotto.

– 30 –

Haut de page