Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Rencontres québécoises en Haïti - Le renforcement des liens entre le Québec et Haïti réjouit le ministre Kotto

Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto,
en compagnie de la ministre de la Culture de la République d'Haïti,
Josette Darguste.

Québec, le 6 mai 2013 – À son retour de mission d'Haïti, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, se dit honoré de l'invitation de la ministre de la Culture, Josette Darguste, à participer aux Rencontres québécoises en Haïti dans le domaine de la littérature, du livre et de l'édition, pour ainsi appuyer l'importante délégation québécoise présente pour l'occasion.

Une trentaine d'écrivains et de professionnels de l'industrie du livre du Québec participent à ces rencontres phares pour faciliter la circulation du livre québécois en Haïti et favoriser le maillage entre auteurs, libraires et éditeurs des deux nations.

« Les nombreuses rencontres que j'ai effectuées à Haïti ont été fructueuses et porteuses d'espoir pour l'avenir de nos relations bilatérales. Elles m'ont aussi permis de constater que le Québec suscitait un intérêt réel chez les éditeurs, les créateurs et les lecteurs haïtiens. Les liens culturels qui unissent le Québec et Haïti se sont nourris, au fil du temps, de divers échanges ainsi que de la réalisation de projets de coopération majeurs entre nos deux communautés. Le choix d'Haïti comme invité d'honneur au prochain Salon du livre de Montréal et ces rencontres en sont de beaux exemples », a fait savoir le ministre Kotto.

Le ministre a entre autres participé à la journée des professionnels qui a permis aux auteurs et aux éditeurs québécois et haïtiens de partager leur expérience et leur expertise. De plus, il a, dans le cadre de cette mission, notamment rencontré la ministre de la Culture de la République d'Haïti, Josette Darguste, la ministre déléguée auprès du premier ministre, chargée des droits de la personne et de la lutte contre la pauvreté extrême, Rose Anne Auguste, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Pierre-Richard Casimir, et la chef d'antenne de l'Organisation internationale de la Francophonie, Chantal Moreno.

Les Rencontres québécoises en Haïti s'inscrivent en parfaite cohérence avec les objectifs de la Déclaration commune portant sur la coopération dans les domaines de la culture et des communications. Signée par les gouvernements du Québec et d'Haïti en marge du Sommet de la Francophonie à Québec, en 2008, cette déclaration vise à multiplier les occasions de collaboration entre les deux nations.

« Haïti est un partenaire prioritaire pour le Québec. La mission du ministre Kotto, la première d'un représentant de l'actuel gouvernement sur ce territoire, reflète notre volonté d'approfondir notre relation privilégiée avec Haïti sur les plans de la culture, de la solidarité et de l'économie », a ajouté le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée.

À propos des Rencontres québécoises en Haïti

Sous la présidence de l'auteur Dany Laferrière, les Rencontres québécoises en Haïti ont été organisées par Mémoire d'encrier et Québec Édition. Elles ont été lancées à l'occasion du 10e anniversaire de la maison d'édition Mémoire d'encrier, qui a pour mandat de promouvoir les auteurs et les œuvres des espaces francophones et migrants. Rappelons par ailleurs que Québec Édition est un comité chapeauté par l'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) du Québec, consacré au rayonnement international de l'édition québécoise de langue française.

L'équipe de Québec Édition sort emballée de l'expérience des Rencontres québécoises en Haïti. « Nous disions : enfin ! Enfin le peuple québécois est parti à la rencontre de cet autre grand peuple francophone d'Amérique. Les Haïtiennes et les Haïtiens nous ont accueillis avec chaleur et gentillesse et, surtout, avec une intarissable curiosité pour le travail de nos auteurs et de nos éditeurs. Les ventes de Québec Édition, bien qu'elles soient remarquables, ne disent pas tout de l'expérience que nous avons vécue, qu'un mot pourrait bien résumer : fraternité », a déclaré le président de l'ANEL et de Québec Édition, Jean-François Bouchard.

Québec Édition a apporté plus de 2 000 ouvrages de littérature d'ici à Port-au-Prince pour l'événement, et la moitié de ces ouvrages ont trouvé preneur. Son kiosque d'exposition et de vente installé au centre culturel de la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) a attiré des milliers de lecteurs haïtiens. Les librairies La Pléiade et Astérix de Port-au-Prince ainsi que la bibliothèque de la FOKAL ont aussi fait le plein de livres québécois. Puis, des livres invendus, plusieurs prendront la route d'un distributeur local, tandis que d'autres seront distribués en région auprès de bibliothèques communautaires.

La concrétisation du projet a été rendue possible grâce à l'appui de nombreux partenaires privés et publics, dont le ministère de la Culture et des Communications et le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur.

– 30 –

Haut de page