Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Christine St-Pierre et la députée Johanne Gonthier inaugurent la gare patrimoniale de Lac-Mégantic

Lac-Mégantic, le 4 juin 2010 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et la députée de Mégantic-Compton, Mme Johanne Gonthier, ont participé aujourd’hui à l’inauguration de la gare patrimoniale de Lac-Mégantic qui devient un lieu multifonctionnel à vocation culturelle, touristique et commerciale.

« Les lieux qui témoignent d’un mode de vie sont très éloquents dans la compréhension de notre histoire. Les gares sont des lieux de passage où défilent les gens et les époques. Comme les arts, elles possèdent le pouvoir évocateur de nous transporter ailleurs. Je suis particulièrement fière que ce monument historique cité puisse bénéficier d’une nouvelle vocation qui allie culture et patrimoine et demeure un lieu de circulation au bénéfice de la population locale et des visiteurs », a déclaré la ministre St Pierre.

« Que l’on procède à l’inauguration de ce bâtiment en cette année du 125e anniversaire de la ville de Lac-Mégantic est particulièrement significatif. Comment mieux exprimer que nous bâtissons notre avenir en nous inspirant de notre passé », a mentionné madame Gonthier.

Rappelons que le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine a accordé en 2009 une aide financière de 175 800 $ pour effectuer les travaux de restauration à l’extérieur de la bâtisse, soit la ventilation, une partie de la fondation, les composantes en bois, l’éclairage et le quai. Cette somme a été versée en vertu du Plan québécois des infrastructures rendu public en novembre 2007. Par ailleurs, une première phase des travaux avait permis de restaurer des boiseries à l’intérieur de la gare ainsi que la billetterie d’époque grâce à une aide gouvernementale de 176 000 $.
 
C’est l’artiste montérégienne Renée duRocher qui a réalisé l’œuvre d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement. Il s’agit d’une œuvre murale composée de deux toiles faisant allusion à des éléments architecturaux de la gare, aux horaires de train, au lieu de passage tant physique que symbolique que ce lieu représente. Elle est installée à l’intérieur du bâtiment, sur un mur lisse au carrefour de la salle multifonctionnelle et du bistro. Un banc ayant servi aux voyageurs de la gare a été restauré et placé devant.


– 30 –

 

Haut de page