Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Les bibliothèques québécoises au 21e siècle - Mise en ligne du Catalogue des bibliothèques du Québec et des autres mesures découlant des recommandations de la Table de concertation des bibliothèques québécoises

Montréal, le 15 mai 2008 – Dans un message vidéo adressé aux membres de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec et de l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation, réunis en congrès à Montréal, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a procédé aujourd’hui à la mise en ligne officielle du Catalogue des bibliothèques du Québec en présence de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Mme Lise Bissonnette.

La ministre a également annoncé son intention d’implanter un guichet unique de traitement documentaire, en partenariat avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et Bibliothèque et Archives nationales du Québec, ainsi que deux mesures pour permettre aux bibliothèques publiques de disposer d’outils technologiques à jour.

Toutes ces actions découlent des recommandations de la Table de concertation des bibliothèques québécoises faites à l’automne 2006 et pour lesquelles un budget récurrent de 2 millions de dollars a été alloué. Rappelons que la Table a vu le jour dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action pour le livre et la lecture en 2002.

« Le catalogue collectif des bibliothèques québécoises comprendra à terme les collections de toutes les bibliothèques du Québec qui formeront un seul réseau. Il s’agit d’une véritable avancée et certainement du projet le plus ambitieux dans ce domaine au Québec. En misant sur la coopération et la concertation, les bibliothèques publiques du Québec pourront se développer et améliorer leurs services, contribuer à la vitalité des communautés qu’elles desservent et accroître l’accès à la connaissance », a déclaré la ministre.

Le Catalogue des bibliothèques du Québec est un catalogue collectif virtuel constitué des catalogues des bibliothèques participantes. Le projet vise les collections des bibliothèques publiques, scolaires, collégiales, universitaires et autres, l’objectif ultime étant la mise en réseau de toutes les bibliothèques du Québec.

Déjà plus d’une vingtaine de bibliothèques municipales et un Réseau Biblio ont adhéré au projet en se dotant du logiciel de gestion de prêt entre bibliothèques. Afin de permettre à toutes les bibliothèques publiques d’intégrer le réseau, la ministre a annoncé un programme d’aide pour financer l’acquisition des fonctionnalités nécessaires à la participation au catalogue.

Ce catalogue permettra aux citoyennes et citoyens du Québec d’accéder en une seule recherche aux catalogues des bibliothèques participantes et de profiter d’un prêt entre bibliothèques efficace.

La ministre a également annoncé une mesure pour permettre aux bibliothèques publiques d’améliorer leur infrastructure logicielle, particulièrement pour la consultation en ligne de leurs ressources. Dans le cadre du Plan québécois des infrastructures, le Ministère financera 75 % des coûts d’acquisition et d’implantation d’un système intégré de gestion de bibliothèque dans le cadre de projets coopératifs régionaux ou interrégionaux.

Par ailleurs, la ministre endosse la recommandation de la Table de concertation des bibliothèques de mettre en place un guichet unique de traitement documentaire et confie à son ministère et à BAnQ le soin d’amorcer les discussions avec les forces vives du milieu, que sont notamment la corporation Services documentaires multimédia (SDM), la Société de gestion de la Banque de titres de langue française (BTLF) et le milieu des bibliothèques. Elle se réjouit aussi du partenariat avec le MELS dans ce projet.

Le guichet unique vise à offrir aux bibliothèques un approvisionnement gratuit et simplifié en information destinée à leurs catalogues. Les avantages seront nombreux, entre autres la rationalisation des pratiques, la réduction du coût global du traitement documentaire et l’accélération du traitement des nouveaux documents qui seront mis en circulation plus rapidement.

– 30 –

Haut de page