Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

62 623 $ pour la mise en ligne d’une sélection d’œuvres de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut au Québec

Montréal, le 12 février 2003 – La ministre d’État à la Culture et aux Communications et ministre responsable de l’Autoroute de l’information, Mme Diane Lemieux, a participé aujourd’hui au vernissage de l’exposition Parle-moi d’amour de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut au Québec – Les Impatients. Mme Lemieux a par ailleurs annoncé le versement d’une aide financière de 62 623 $ à l’organisme pour le catalogage et la mise en ligne d’une partie de sa collection. Cet événement a eu lieu en présence de la porte-parole de la Fondation, Mme Clémence DesRochers, et de la présidente d’honneur de l’exposition, Mme Francine Simonin.

« L’art et la culture sont des outils d’expression qui transcendent la maladie et la Fondation l’a bien compris. Parce que l’art permet d’établir une communication véritable entre le créateur et son public, il peut contribuer à démystifier la condition des personnes atteintes de maladie mentale », a déclaré la ministre Lemieux.

La Fondation Les Impatients se dédie au mieux-être des personnes qui connaissent ou qui ont connu des difficultés d’ordre psychiatrique en leur offrant notamment des ateliers de création en arts visuels. Près de 10 000 œuvres en art brut et en art thérapie ont été créées depuis la naissance de la Fondation en 1992. L’aide financière octroyée en vertu du volet Appui à la création d'une masse critique de contenus en français sur les inforoutes du Fonds de l’autoroute de l’information permettra la numérisation et la diffusion dans Internet d’une sélection de cette imposante collection.

Mme Lemieux a tenu à saluer le dévouement de centaines de bénévoles, de professionnels et d’artistes qui, par le biais de la Fondation Les Impatients, ont permis à des personnes atteintes de maladies mentales de s’exprimer à travers l’art. L’exposition inaugurée aujourd’hui présente des œuvres réalisées par les participants aux ateliers de la Fondation, mais aussi par plusieurs personnalités du milieu de la culture telles Madeleine Arbour, Charles Binamé, Claude Gauthier et Dino G. Tavarone. Ces œuvres pourront être acquises par le public par voie d’encan afin de soutenir la Fondation.

Source :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre d’État à la Culture et aux Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page