Partager Partager Imprimer la page.  

Multimédia

Une grande majorité des entreprises québécoises du domaine du multimédia sont établies dans la région de Montréal. Aux plus petites firmes s'ajoutent des entreprises plus importantes qui diversifient leurs activités et contribuent à structurer ce secteur en pleine effervescence, telles que BCE (une filiale de Bell Canada Entreprises), Quebecor Média incluant Vidéotron, Groupe Transcontinental GTC Ltée, Malofilm, Groupe Coscient. Montréal a vu naître et se développer Softimage, aujourd'hui intégrée au géant américain Microsoft. Le grand producteur français de jeux électroniques Ubisoft a choisi de s'y installer.

Dans la foulée du Sommet économique de l'automne 1996, le projet de faire de Montréal le carrefour du multimédia et des services électroniques a été retenu comme l'un des projets prioritaires susceptibles de contribuer à la relance de la région métropolitaine. Au printemps 1997, le gouvernement du Québec a mis en œuvre un ensemble de mesures d'aide financière visant à soutenir le développement des projets, des entreprises et de l'emploi dans le domaine du multimédia et, plus largement aussi, dans celui des nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC). Un ensemble de mesures a été mis de l'avant pour soutenir la réalisation de produits multimédias québécois.

Des associations et des regroupements ayant leur siège social à Montréal ont contribué depuis quelques années à structurer le milieu du multimédia et de l'inforoute. En décembre 2000, certains de ces organismes tels que l'Association des producteurs en multimédia du Québec (APMQ), le Forum des inforoutes et du multimédia (FIM) et le consortium CESAM se sont regroupés pour former l'Alliance NumériQC - Réseau de l'industrie numérique du Québec qui joue un rôle de rassembleur et soutient les entreprises dans leur expansion et facilite leur développement en offrant une gamme étendue de services répondant à leurs besoins.

De plus en plus d'artistes s'intéressent aux NTIC et souhaitent développer des projets pour l'inforoute ou le multimédia. On assiste au début des années 1990 à l'émergence de nouvelles formes d'expression artistique utilisant les nouvelles technologies, qu'on regroupe actuellement sous le vocable d'arts médiatiques. Il n'est pas étonnant de constater que plusieurs de ces artistes et organismes québécois actifs dans ce nouveau domaine artistique travaillent dans la région de Montréal.

Haut de page