Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Annonce d’un investissement de 131 200 $ pour la restauration de la grange-étable du Centre d’initiatives en agriculture de la région de Coaticook

 Coaticook, le 20 août 2007 – Au nom de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, la ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie et ministre responsable de la région de l’Estrie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, accorde une subvention de 131 200 $ pour la restauration de la grange-étable du Centre d’initiatives en agriculture de la région de Coaticook (CIARC).  

« En raison de sa valeur historique et patrimoniale indéniable, il nous appartient de conserver ce bâtiment agricole qui constitue un attrait touristique unique en son genre et des plus instructifs pour les agriculteurs », a déclaré la ministre Christine St-Pierre. 

Érigée par Eugène Orson Baldwin en 1912, la grange-étable du CIARC a été citée monument historique par la Ville de Coaticook en 1999. Au moment de sa construction, elle était considérée comme la plus longue grange-étable au monde, ce qui lui a valu une inscription dans le livre Guinness des records durant plusieurs années. Le bâtiment est maintenant utilisé à des fins agricoles et de formation par le Centre régional d’initiatives et de formation en agriculture (CRIFA), reconnu par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

« La municipalité régionale de comté de Coaticook a récemment fait adopter une politique de préservation du patrimoine agricole et, par la contribution de notre gouvernement, la restauration de cette grange-étable s’inscrit parfaitement dans cette optique », d’ajouter la ministre Monique Gagnon-Tremblay.

Les travaux portent notamment sur le remplacement de bardeaux de la toiture et des réparations aux lanternes de ventilation, aux lucarnes, aux corniches et aux revêtements muraux. La subvention de 131 200 $ du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine représente environ 50 % du coût total des travaux estimé à 263 000 $. Elle provient du programme Aide aux immobilisations et est versée en vertu du Fonds du patrimoine culturel québécois. Les municipalités de la MRC de Coaticook et plusieurs autres partenaires locaux complètent le financement.

 Rappelons que le Fonds du patrimoine culturel québécois propose de nouvelles mesures financières afin de soutenir la restauration, la mise en valeur et la diffusion des éléments significatifs du patrimoine québécois. Lancé en septembre 2006, le Fonds est doté d’une enveloppe annuelle de 10 M$, constituée d’une partie de la taxe sur le tabac qui servait au remboursement du déficit olympique. Grâce à la création de ce fonds, le Ministère peut soutenir la restauration d’un plus grand nombre de bâtiments, dont ceux protégés par les municipalités. Avec la contribution des partenaires, il devrait générer des investissements de l’ordre de 200 M$ d’ici 2011.

 – 30 –

Haut de page