Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre St-Pierre annonce une entente de partenariat avec la Ville de La Prairie

La Prairie, le 18 mai 2007 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a annoncé aujourd’hui une entente de partenariat en matière de patrimoine avec la Ville de La Prairie. L’entente permettra de mettre en valeur le cachet distinctif de l’arrondissement historique après les travaux d’enfouissement des câbles des réseaux de communication. La ministre accorde à cet effet 1 M$ en vertu du Fonds du patrimoine culturel québécois. 

« La ville de La Prairie a en son cœur un arrondissement historique d’intérêt national qui se distingue entre autres par sa composante archéologique et son paysage urbain. Sa grande richesse historique et patrimoniale mérite d’être mise en valeur pour les générations futures. La réalisation de ce projet augmentera la visibilité et améliorera le positionnement de l’arrondissement tant sur les plans local, régional que national », a déclaré la ministre Christine St‑Pierre. 

L’arrondissement historique, décrété le 23 juillet 1975, présente un potentiel remarquable. Ce site stratégique était fréquenté par les Amérindiens depuis environ 4000 ans. Il fut concédé aux Jésuites en 1647 et devint une importante mission d’évangélisation vingt ans plus tard. La Prairie représentait alors un avant-poste de la colonie montréalaise. On y recense actuellement dix-huit sites archéologiques connus, dont dix témoignent des occupations amérindiennes préhistoriques, et une centaine de bâtiments patrimoniaux dont neuf sont qualifiés d’exceptionnels. 

Outil de planification et de collaboration entre le Ministère et la Ville, l’entente annoncée aujourd’hui comporte des investissements totalisant 2 M$, provenant à parts égales des deux parties. Ils s’inscrivent dans le cadre d’un projet beaucoup plus vaste d’enfouissement des câbles auquel contribuent financièrement le ministère des Ressources naturelles et de la Faune ainsi qu’Hydro-Québec, Bell Canada et Vidéotron. Pour sa part, le ministère des Affaires municipales et des Régions y participe par le Programme de renouveau urbain et villageois. L’ensemble du projet est évalué à 7,7 M$.

L’aide accordée par le Ministère servira exclusivement à financer des travaux d’aménagement des voies publiques qui préserveront les caractéristiques d’un arrondissement historique ainsi que les ressources archéologiques, tout en mettant en valeur les éléments historiques. 

Rappelons que le Fonds du patrimoine culturel québécois propose de nouvelles mesures financières afin de soutenir la restauration, la mise en valeur et la diffusion des éléments significatifs du patrimoine québécois. Lancé en septembre 2006, le Fonds est doté d’une enveloppe annuelle de 10 M$ constituée d’une partie de la taxe sur le tabac qui servait au remboursement du déficit olympique. Avec la contribution des partenaires, il devrait générer des investissements de l’ordre de 200 M$ d’ici 2011. Grâce à la création de ce fonds, le Ministère peut soutenir la restauration d’un plus grand nombre de bâtiments, dont ceux protégés par les municipalités. 

 – 30 –

Haut de page